BFM Business

Pas de repreneur pour Hellenic Postbank

BFM Business

L'appel d'offre pour la privatisation de la banque postale grecque, Hellenic Postbank, a expiré ce vendredi, sans trouver de repreneur.

National Bank (NBG) et Eurobank, intéressés par une reprise, avaient réclamé un délai, préférant consolider d'autres rachats auparavant. Ce délai avait été refusé par les autorités grecques et européennes.

La banque sera donc scindée en deux entités, selon l'AFP. L'une sera vouée à liquidation, sous forme de "bad bank", tandis que l'autre, saine, sera placée sous contrôle du Fonds grec de stabilité financière. L'Etat grec possède 44% d'Hellenic Postbank, considérée comme non-viable.

BFMbusiness.com & AFP