BFM Business

Lloyds visé par une action collective

Lloyds Banking Group a racheté HBOS en 2008.

Lloyds Banking Group a racheté HBOS en 2008. - -

7.500 investisseurs anglo-saxons ont lancé une action contre Lloyds Banking Group. Ils lui reprochent son rachat de HBOS.

Lloyds est dans le viseur d'investisseurs. Des milliers d'entre eux ont lancé, le 6 août, une action en justice collective contre la banque dans le but de recevoir un dédommagement pour des pertes induites par le rachat du groupe bancaire et d'assurance HBOS en 2008, soit en pleine crise financière.

Lloyds a payé le prix fort pour cette acquisition, l'établissement ayant dû faire appel à une aide publique de 20 milliards de livres (25,2 milliards d'euros) après que HBOS s'est retrouvée en situation de faillite à la suite de la fermeture de l'accès à des financements de gros, dont la banque dépendait plus que ses concurrentes.

Le groupe d'actionnaires, qui s'est donné pour nom Lloyds Action Now, regroupe 7.500 investisseurs. Il estime que les actionnaires ont perdu un total de 12 milliards de livres, ce qui, si la procédure aboutit, pourrait potentiellement donner lieu aux plus importants dédommagements jamais prononcés par des tribunaux britanniques.

Pas de fondement juridique

Royal Bank of Scotland, autre banque qui a dû être sauvée par l'Etat britannique, est également confrontée à une action collective d'investisseurs, qui estiment avoir été trompés lors d'une augmentation de capital décidée dans l'urgence. Ils réclament des compensations de quatre milliards de livres.

Lloyds a affirmé qu'elle se défendrait contre l'action en justice. "La position du groupe reste inchangée, à savoir qu'il n'y aucun fondement juridique aux demandes avancée par Lloyds Action Now", a précisé un porte-parole de la banque.

D. L. avec Reuters