BFM Business

Les bacheliers, une cible de choix pour les banques

Les résultats du bac tombent ce mardi 5 juillet. Un moment crucial pour les lycéens mais aussi pour les banques, qui s'arrachent toutes ces jeunes clients en leur accordant des primes.

C'est ce matin que les lycéens sont fixés sur leur sort: ont-ils décroché leur bac? Et si oui, avec quelle mention? Une nouvelle qui n'est pas attendue uniquement par les jeunes diplômés et leur entourage. Les banques aussi sont très attentives aux résultats et ont mis en place un véritable plan de bataille pour conquérir les jeunes. La prime lors du bac fait désormais partie de l'arsenal de tous les établissements financiers.

Des primes même sans mention

La stratégie n'est pas nouvelle mais elle s'est affûtée au fil des années. D'abord, concurrence oblige, la cible s'est élargie. Avant, seules les mentions très bien pouvaient bénéficier de ces primes, de l'ordre de 160 euros. Aujourd'hui, toutes les mentions sont concernées. Chez Soon, la banque d'Axa, le simple fait d'être reçu suffit même pour obtenir 80 euros.

Surtout, ces banques ont mis en place toutes sortes de techniques pour garder ces jeunes clients. Ces primes sont de plus en plus souvent conditionnées à la souscription d'un package. Et même s'il est offert la première année, il est renouvelable par tacite reconduction. À défaut de rapporter quoi que ce soit, ces jeunes viennent ainsi gonfler les chiffres de conquête clientèle de la plupart des établissements qui peuvent ainsi espérer les fidéliser jusqu'à ce qu'ils deviennent de jeunes actifs.

Caroline Morisseau édité par C.C.