BFM Business

Le PEA-PME : investissez votre épargne dans les petites entreprises

L'épargne pourra maitenant être investie en parts dans des PME françaises.

L'épargne pourra maitenant être investie en parts dans des PME françaises. - -

Le gouvernement lance un Plan d'épargne en actions pour permettre aux Français d’investir leur épargne dans les PME. « Un moyen de se diversifier, d’exporter, d’embaucher, et aussi d’améliorer la compétitivité », résume la CGPME.

Vous avez un peu d’argent dans le côté ? Plutôt que de le laisser dormir, investissez-le dans une PME ! Le gouvernement veut orienter l'épargne des français vers les Petites et moyennes entreprises à l’aide d’un nouveau Plan d'épargne en actions (PEA) dédié aux petites sociétés et aux entreprises de taille intermédiaire (ETI), a annoncé le ministre de l’Economie Pierre Moscovici.
Ce PEA-PME sera créé dans le cadre du projet de loi de finances 2014. Avec un plafond de 75.000 euros, il disposera des mêmes avantages fiscaux que le PEA existant, à savoir une exonération de la fiscalité sur les dividendes et les plus-values après 5 ans. Le PEA classique, lui, voit parallèlement son plafond relevé à 150 000 euros, contre 132 000 actuellement.

« Vous nous apportez vos moyens, on développe nos entreprises »

« Ce n’est pas le particulier qui va investir lui-même 15 000 euros », explique Bernard Cohen-Haddad, président de la commission financement des entreprises à la CGPME. « Ce n’est pas comme ça que ça marche : on achète des valeurs de PME et ces parts vont apporter à la personne qui verse des fonds une rentabilité. Pour les entreprises, c’est un moyen de se diversifier, d’être un peu plus indépendante, d’être plus libre, et de se développer, d’exporter, d’embaucher, de faire de la recherche et développement, et aussi d’améliorer la compétitivité. Vous nous apportez vos moyens, et nous on s’arrange pour développer nos entreprises. C’est ça l’intérêt ».

M. Chaillot avec Martin Bodréro