BFM Business

Le livret A toujours à la peine en juillet

Le livret A enregistre un nouveau mois de faible collecte.

Le livret A enregistre un nouveau mois de faible collecte. - -

Le collecte pour le mois de juillet a marqué un net ralentissement, selon les chiffres publiés ce mercredi 21 août par la Caisse des Dépôts. Elle s'est élevée à 380 millions d'euros.

Le placement préféré des Français a connu un nouveau mois de faible collecte. Le livret A n'a ainsi engrangé que 380 millions d'euros au mois de juillet, selon les chiffres publiés ce mercredi 21 août par la Caisse des Dépôts.

A mois de juin et de mai, le livret A avait déjà enregistré de faibles performances, avec respectivement 270 et 290 millions d'euros. A titre de comparaison, avril avait draîné plus de 3 milliards d'euros, soit 9 fois plus que la collecte de juillet. Par rapport au même mois de 2012, la baisse est de 82%.

Le livret de développement durable, autre livret d'épargne défiscalisé, a connu une meilleure performance, voyant sa collecte passée de 220 millions d'euros en juin à 850 millions en juillet.

Une baisse de la rémunération

Une des explications à avancer pour justifier cette nouvelle collecte de faible ampleur peut venir de l'abaissement de la rémunération du produit d'épargne, de 1,75% à 1,25%. Celle-ci étant effective depuis le 1er août, les Français ont pu l'anticiper au mois de juillet.

De plus, le début de l'année avait été exceptionnel en terme de collecte pour le placement (plus de 14,6 milliards collectés sur les quatre premiers mois de l'année), ce qui pouvait laisser augurer d'un ralentissement.

Enfin, au mois de juillet, les Français ont pu être incités à puiser dans leur épargne pour consommer. Depuis le 1er juillet les salariés ont la possibilité de débloquer leur épargne salariale dans la limite de 20.000 euros. Les épargnants ont ainsi pu être tentés de retirer un complément d'argent sur leurs livrets, de sorte à financer l'achat d'un bien plus importants.

Julien Marion