BFM Business

Le Livret A a engrangé près de 9,5 milliards d'euros en 6 mois

Le taux du Livret A sera maintenu à 0,75% en août prochain

Le taux du Livret A sera maintenu à 0,75% en août prochain - Denis Charlet - AFP

Malgré une rémunération sous les 1%, le placement défiscalisé a drainé plus d'un milliard d'euros par mois sur le premier semestre.

Le livret A a enregistré en juin une nouvelle collecte nette positive, la septième d'affilée, même si le rythme s'est ralenti par rapport aux mois précédents, selon des données publiées vendredi par la Caisse des dépôts.

Le mois dernier, la collecte nette a atteint 840 millions d'euros, contre 1,3 milliard en mai et près de 1,4 milliard en avril.

Malgré un niveau de rémunération historiquement bas (0,75%), la tendance favorable observée depuis le début de l'année se poursuit néanmoins pour le Livret A, qui sert notamment à financer le logement social et qui bénéficie d'un contexte de baisse généralisée des taux et d'un effritement du rendement d'autres placements, comme l'assurance-vie.

Un encours de plus de 370 milliards d'euros

Sur les six premiers mois de l'année, le Livret A - produit d'épargne le plus répandu en France - signe ainsi une collecte cumulée de 9,42 milliards d'euros, soit nettement plus que les 340 millions affichés sur la même période l'an passé.

Le Livret de développement durable et solidaire (LDDS), qui participe aussi depuis le début de l'année au financement de l'économie sociale et solidaire, a connu une collecte nette positive en juin, de 220 millions d'euros, portant la collecte cumulée depuis janvier à 1,86 milliard d'euros pour ce produit d'épargne.

Au total, l'encours des placements réalisés sur ces deux produits atteignait 372,2 milliards d'euros fin juin, après 371,1 milliards en mai.

Pas d'évolution du taux

Le ministère de l'Économie et des Finances a décidé la semaine passée que le taux du Livret A serait maintenu début août à 0,75%, se ralliant ainsi à la recommandation de la Banque de France.

L'institution monétaire française, chargé deux fois par an de formuler une recommandation au gouvernement en la matière, a choisi "dans une optique de stabilité" de ne pas suivre la formule de calcul du taux théorique, qui aurait dû aboutir à un relèvement du taux à 1%.

Ce qui signifie que les épargnants ayant déposé de l'argent sur leur Livret A vont continuer à voir leur pécule s'éroder par rapport à l'inflation.

J.M. avec AFP