BFM Business

Le Crédit Agricole a perdu 2,8 milliards d'euros au troisième trimestre

La vente de la filiale Emporiki a pesé à hauteur de 1,96 milliard d'euros sur le résultat la banque française.

La vente de la filiale Emporiki a pesé à hauteur de 1,96 milliard d'euros sur le résultat la banque française. - -

Le Crédit Agricole a annoncé ce vendredi, une perte nette de 2,85 milliards d'euros au troisième trimestre. A la bourse de Paris, le titre de la banque chute de plus de 5% à la mi-journée. (Article mis à jour à 13 heures).

Le titre du Crédit Agricole s'éffondre à la bourse de Paris. Il perd ce vendredi 10 novembre à la mi-journée plus de 5 %. Le groupe vient de révéler une perte nette de 2,85 milliards au troisième trimestre. Ce résultat est supérieur aux prévisions des analystes qui tablaient en moyenne sur une perte nette de 1,76 milliard, selon le consensus établi par l'agence DowJones Newswires.

Ces mauvais résultats s’expliquent notamment par la cession d'Emporiki en Grèce. La vente de cette filiale à un autre établissement hellène, Alpha Bank, a pesé à hauteur de 1,96 milliard d'euros sur le résultat la banque française.

" Sur l'année la Grèce a un impact de 3,231 milliards sur Crédit Agricole SA. C'est un phénomène exceptionnel mais c'était un mal nécessaire. Cela nous permet de rééquilibrer notre organisation et de préparer l'avenir d'une manière saine et solide", explique à BFM Business Jean-Paul Chifflet, le directeur général du Crédit-Agricole.

Le Crédit Agricole voit sa dette réévaluée

Au-delà du prix à payer pour mettre un terme à sa coûteuse aventure grecque, le groupe Crédit Agricole a été plombé par la réévaluation de sa dette, liée à l'amélioration des conditions de marché, pour 647 millions d'euros et une dépréciation d'écart d'acquisition en crédit à la consommation à hauteur de 572 millions.

Egalement au chapitre des éléments non récurrents qui l'ont enfoncé dans le rouge: la déconsolidation de la banque espagnole Bankinter, dont le Crédit Agricole est passé sous le seuil de 20% du capital en août.La cession de sa filiale de courtage Cheuvreux a également plombé les résultats.

En dehors de ces exceptionnels, Crédit Agricole SA fait valoir que son bénéfice net s'élève à 716 millions d'euros, traduisant selon le groupe "une performance opérationnelle satisfaisante".

BFMbusiness.com et AFP