BFM Business

Cette petite banque allemande en ligne veut ringardiser les grandes

Les deux fondateurs (Maximilian Tayenthal à gauche sur la photo et Valentin Stalf, à droite sur la photo) ont lancé Number 26 il y a un an.

Les deux fondateurs (Maximilian Tayenthal à gauche sur la photo et Valentin Stalf, à droite sur la photo) ont lancé Number 26 il y a un an. - Number 26

En un an, la banque en ligne berlinoise Number26 a su séduire 100.000 clients avec son appli mobile. Son service de base est gratuit, y compris les paiements par carte bancaire hors zone euro avec notifications en temps réel des opérations dès qu'elles ont été validées.

Une banque en ligne à prétention européenne créée de toutes pièces il y a un an, c'est le profil assez atypique de la banque internet Number26. Créée à Berlin en 2015, elle emploie déjà 100 salariés. Ce nouvel acteur de la finance, appartenant à la catégorie des fintechs, revendique déjà 100.000 clients, conquis en 12 mois et pas seulement en Allemagne, mais aussi en Espagne, en France, en Italie et en Autriche, notamment.

Ses deux fondateurs, Valentin Stalf (30 ans) et Maximilian Tayenthal (35 ans), ont su convaincre le célèbre investisseur américain d'origine allemande Peter Thiel (un des fondateurs de PayPal) et les fonds européens Redalpine et Earlybird d'investir 10,6 millions d'euros dans la jeune pousse berlinoise.

La société a pour seule vitrine visible pour le public son application mobile, comme le souligne le site banquesenligne.org, avec laquelle ses clients gèrent toutes leurs opérations en ligne. Son site Internet permet aussi de réaliser des opérations. Mais, contrairement à toutes ses congénères françaises dans la banque mobile dont Hello Bank (BNP Paribas), Boursorama (Société Générale) ou Soon (Axa), Number26 n'est l'émanation d'aucune banque ou institution financière. Pire, elle ne dispose pas, elle-même, de licence bancaire.

Une banque sans licence bancaire...

Elle est adossée à un partenaire qui en détient une, la banque Wirecard, basée à Munich. C'est cette dernière qui est l'émettrice des cartes bancaires Mastercard que la petite banque berlinoise commercialise. Ou plutôt qu'elle propose car beaucoup de ses services sont gratuits... Son service de base, qui n'est disponible qu'en allemand ou en anglais, est un compte bancaire gratuit sans obligation de revenus. Son modèle économique repose sur le prélèvement de commission sur chaque transaction par carte bancaire auprès du commerçant (sans surcoût pour le client) et sur les dépôts gérés par son partenaire Wirecard.

La petite banque berlinoise se présente comme une banque adaptée aux personnes mobiles (dans tous les sens du terme) se connectant souvent sur leur compte pour en guetter l'évolution en temps réel. En Allemagne, son système de notification immédiate des paiements électroniques effectués au moyen de sa carte bancaire, a de quoi rassurer les commerçants et les clients qui ne jurent que par les paiements en liquide. En clair, le paiement en ligne devient aussi simple et rapide que le paiement en cash, certainement l'une des clés du succès de Number26.

Elle ne prélève aucun frais à l’international pour les retraits et les paiements hors zone Euro. Mais elle ne propose ni prêt à la consommation ni compte rémunéré, et pas non plus le dépôt de chèques ou de liquidités. De même, il n'est pas encore possible d'effectuer des virements de et vers des pays hors zone Sepa.

Pour ouvrir un compte, la banque prétend qu'il ne vous faudra pas plus de 8 minutes. Après avoir renseigné en ligne ses coordonnées, le (futur) client devra engager une conversation vidéo depuis son mobile ou son PC avec un salarié de Number26 qui posera quelques questions de vérification en allemand ou en anglais, seule véritable "contrainte" pour la clientèle française.

Une notification est envoyée à chaque opération

Ces vérifications faites, un numéro d'identification bancaire IBAN est attribué dans la foulée. Grâce à lui, il vous suffira alors d'effectuer un virement (gratuit) sur votre nouveau compte pour recevoir quelques jours plus tard, par la Poste, votre carte bancaire Mastercard. Un premier passage au distributeur automatique de billets l'activera pour toutes les opérations d'achat qui suivront.

Ayant démarré comme une start-up et n'étant pas contrainte par un système informatique bancaire existant, la jeune société berlinoise semble en mesure de proposer des services technologiques innovants. L'accès à l’application mobile de Number26 est sécurisé. À chaque utilisation, elle fonctionne avec la reconnaissance d'empreinte digitale en pressant avec son doigt la touche Touch ID de l'iPhone (pour la version iOS de l'application). Ensuite, dès que vous effectuerez un paiement ou un retrait avec votre carte bancaire, vous recevrez automatiquement une notification de confirmation sur votre smartphone.

Number26, si elle n'offre pas tous les services d'une banque, peut intéresser ceux qui partent régulièrement hors zone euro, en Europe (Suède, Danemark, Royaume-Uni) ou ailleurs, aux États-Unis notamment.

En revanche, si vous êtes tenté, comme il s'agit d'un compte bancaire ouvert hors de France, il faudra le déclarer à l'administration fiscale française.

Frédéric Bergé
https://twitter.com/BergeFrederic Frédéric Bergé Journaliste BFM Éco