BFM Business

Après Carrefour, Casino s'associe à Uber Eats pour livrer des courses

Pour Géant Casino, l'ouverture à Noël et au Nouvel An n'est "que le prolongement de ce qui se fait déjà les dimanches après-midi".

Pour Géant Casino, l'ouverture à Noël et au Nouvel An n'est "que le prolongement de ce qui se fait déjà les dimanches après-midi". - Romain Lafabregue - AFP

Le dispositif prévoit la livraison de deux types de paniers, l'un de fruits et légumes "100% producteurs français", l'autre des produits "indispensables": riz, pâtes ou encore chocolat.

Après Carrefour qui a annoncé un partenariat avec Uber Eats la semaine précédente, c'est au tour de Casino de s'associer avec la plateforme, pour proposer à ses clients des paniers de denrées alimentaires livrés "entre trente minutes et une heure", selon un communiqué publié ce mercredi.

"Les enseignes Géant Casino et Casino Supermarchés ont lancé un partenariat avec l'application Uber Eats, un des acteurs majeurs de la livraison à domicile en France présent dans plus de 190 agglomérations françaises et couvrant plus de 50% de la population française", explique le communiqué.

Le dispositif est expérimenté depuis le 27 mars à Montpellier, et a été étendu le 3 avril dans 17 grandes villes françaises: "Paris (13e arrondissement), Aix-en-Provence, Angers, Avignon, Bordeaux, Brest, Clermont-Ferrand, Dijon, Grenoble, Marseille, Montpellier, Nîmes, Pau, Pessac, Poitiers, Saint-Etienne et Toulouse". Il prévoit la livraison de deux types de paniers, l'un de fruits et légumes "100% producteurs français", l'autre de produits "indispensables" avec notamment du riz, des pâtes ou encore du chocolat.

Monop' s'associe à Deliveroo

De son côté, Monop' (groupe Casino) s'est associé à une autre plateforme de livraison à domicile, Deliveroo, qui commercialisera sur son propre site une sélection de près de 80 produits et les livrera "en moins de 30 minutes en moyenne, sept jours sur sept", d'après un communiqué. Le service est disponible dès mercredi dans 35 magasins répartis dans une quinzaine de villes en France.

Mi-mars, Franprix (groupe Casino) et Deliveroo, avaient annoncé un renforcement de leur collaboration, ajoutant à la centaine de références déjà disponibles la possibilité de livrer surgelés, produits d'entretien, produits d'hygiène ou pour bébé.

Quant au groupe Carrefour, il a annoncé début avril collaborer avec Uber Eats pour livrer rapidement à domicile une centaine de références des magasins du distributeur. D'abord proposé à Paris et en proche banlieue (Saint-Mandé, Chatillon ou Boulogne-Billancourt, selon Uber), le service doit être "rapidement déployé à l'échelle nationale".

P.L avec AFP