BFM Business

Et si on distribuait les promotions au hasard?

Des chercheurs italiens ont réussi à prouver scientifiquement que la meilleure manière d'attribuer les promotions consistait à les distribuer au hasard. Mais aussi rigoureuse soit-elle, cette expérience devrait ne servir à rien!

Un poste de direction s’est libéré dans l'entreprise. Imaginez que le grand chef mette un petit papier avec le nom de chaque salarié dans un chapeau, et choisisse le nouveau chef ainsi, en tirant un nom au hasard. Ce serait irresponsable, insensé, injuste même? Peut-être. Mais il se pourrait aussi que ce soit la meilleure façon de faire!

Une équipe de chercheurs italiens de l'université de Catane a en effet prouvé mathématiquement, que les entreprises seraient plus performantes si elles étaient dirigées par des gens promus au hasard.

Contrer le "Principe de Peter"

Pour mener cette recherche, ils sont partis de leur envie de contrer le "Principe de Peter". Cette théorie, developpée dans un livre du même nom et sous-titré "Pourquoi tout va toujours mal" est un classique dans le monde des ressources humaines. Elle part du postulat que tout employé compétent sera promu tôt où tard à un poste qui surpasse ses compétences. Du coup, à terme, tous les postes seront occupés par des incompétents.

Les chercheurs italiens se sont lancés à la recherche d’un moyen de distribuer les promotions qui ne verse pas dans cet écueil. Ils ont mis au point un simulateur qui compare les performances de l’entreprise selon trois scénarios. Dans le premier, la société promeut les employés les plus compétents. Dans le deuxième, elle choisit au contraire les moins compétents. Dans le dernier, elle nomme les managers au hasard. Et là, les chercheurs découvrent qu'avec la méthode aléatoire, la productivité augmente d’une dizaine de points! Alors qu’avec les deux autres scénarios, elle baisse, inévitablement.

La promotion au mérite pas forcément plus juste

Vous vous demandez probablement quelle entreprise se risquerait à jouer à la roulette ainsi. Les chercheurs soulignent néanmoins que la promotion au mérite n’est pas nécessairement plus juste. La mesure du mérite par un manager a quelque chose d’extrêmement subjectif. Reste que la promotion au hasard, même si son efficacité est prouvée, est indéfendable vis-à-vis des équipes. Comment motiver ses salariés si leur implication n’est pas récompensée?

Même le monde scientifique ne croit pas trop à l'application de cette découverte. Il a décerné aux chercheurs italiens un IG Nobel (prononcez Ignobel), une sorte de parodie de prix Nobel qui récompense les découvertes qui ne servent à rien! Parmi les autres lauréats, des auteurs de recherches fondamentales: deux chercheurs qui ont expliqué pourquoi un spaghetti sec se cassait toujours en plus de 2 morceaux. Et une autre qui a établi qu’en portant ses chaussettes à l’extérieur plutôt qu’à l’intérieur des chaussures, on glissait moins...

Nina Godart