BFM Business

Ce qui rend les Parisiens heureux au bureau

Les Parisiens préfèrent les bureaux situés dans le centre de la capitale, pour réduire les temps de travail. Mais ils aiment aussi disposer d'un bon restaurant d'entreprise.

Les Parisiens préfèrent les bureaux situés dans le centre de la capitale, pour réduire les temps de travail. Mais ils aiment aussi disposer d'un bon restaurant d'entreprise. - Jeff Pachoud - AFP

"S'ils devaient choisir, 80% des Parisiens préféreraient rester dans la capitale plutôt que d'aller travailler à Londres. Pourtant, dans les bureaux parisiens, tout n'est pas parfait à leurs yeux. Voici leurs priorités selon le 3ème baromètre Workplace."

Aux yeux des Parisiens, le lieu de travail n'est pas un lieu déshumanisé, conçu pour dans le seul but de privilégier l'efficacité et le rendement. Ils y mettent beaucoup d'affectif. C'est pourquoi ils se disent très majoritairement attachés à leur ville (77%) qu'il décrive comme belle, dynamique et festive selon le 3ème baromètre Workplace, réalisé par Ifop pour SFL (1). Quitteraient-ils Paris pour aller travailler à Londres, où les évolutions de carrière sont plus rapides et les salaires bien meilleurs? Pas vraiment. Seuls 20% des sondés se laisseraient tenter par un poste londonien.

Pour autant, les salariés parisiens ne mettent pas toute la capitale sur un piédestal. Seuls les arrondissement centraux ont vraiment la cote (1er arrondissement, 2e, 8e, 9e, 16e et 17e) puisque ce sont ceux qui permettent de réduire au maximum les temps de trajets et offrent la meilleure desserte en transports en commun.

Il faut dire qu'un Parisien met en moyenne 40 minutes pour se rendre sur son lieu de travail et si son bureau n'est pas à Paris intra-muros il met 6 minutes de plus en moyenne. Or cela n'est pas neutre pour l'entreprise: les salariés qui peuvent rentrer rapidement chez eux restent plus volontiers au bureau. en moyenne, ils travaillent 10 minutes de plus par jour.

Trop de bruit sur les plateaux

Une fois entré dans les murs, c'est la luminosité qui est citée comme le plus important. Mais pour se sentir vraiment bien, les Parisiens privilégient les bureaux fermés, partagés au maximum avec six autres collègues. Cette configuration affiche un taux de satisfaction de 82%. Tandis que l'open space, qui représente 43% des bureaux, ne satisfait que 54% des usagers. "Les bureaux ne se réduisent pas à des mètres carrés, cela participe à créer du lien social. L'espace physique participe à la capacité de communiquer", souligne Dimitri Boulte, directeur des opérations du promoteur SFL. Mais plutôt que de dynamiser la communication, les salariés mettent en avant le niveau sonore élevé qui règne sur les plateaux. Bien plus que leurs homologues londoniens.

Une différence d'appréciation qui s'explique peut-être par la nature du bâti parisien, plus ancien que celui de Londres. "Il existe des solutions pour réduire le bruit, comme des plafonds acoustiques et des moquettes qui sont intégrés dans tous les nouveaux programmes immobiliers", met en avant Dimitri Boulte.

Un bon restaurant d'entreprise est primordial

Pourtant, même s'ils trouvent qu'ils font trop de bruit, les Parisiens aiment leurs collègues. 42% apprécient la vie sociale que leur apporte leur travail. Ils aiment partager des moments de convivialité avec eux, avec une préférence pour le déjeuner: 84% partagent leur pause de midi avec un collègue.

D'ailleurs, la nourriture et plus largement l'art de vivre à la française contribuent à leurs yeux au bien-être au travail. 64% des personnes interrogées jugent que la qualité du restaurant d'entreprise et de la cafétéria fait partie des trois services les plus importants sur leur lieu de travail. Et 65% jugent primordiale la présence d'espaces permettant de discuter après s'être servi à la machine à café. Mais le plus important est de disposer d'une bonne connexion internet. C'est fondamental pour 70% des sondés. 

(1)- Etude réalisée auprès de 1.874 franciliens travaillant dans une entreprise de plus de 20 salariés

C.C.