BFM Business

Ce qui pousse les expatriés étrangers à préférer la France

70% des expatriés en France mettent en avant le fait que leur qualité de vie sur place est meilleure qu’elle ne l’était dans leur pays.

70% des expatriés en France mettent en avant le fait que leur qualité de vie sur place est meilleure qu’elle ne l’était dans leur pays. - ErickDevlies- CC

L'Hexagone ne fait pas partie des destinations les plus prisées par les expatriés, puisqu'il se classe 23ème du classement HSBC, en recul de deux places par rapport à 2016. Mais ceux qui y viennent soulignent la qualité de vie. Après le Portugal, la France est même le pays préféré pour prendre sa retraite.

Quel est le pays qui attire le plus les expatriés? Depuis trois ans, la réponse est invariable: Singapour. La ville-État devance la Norvège et la Nouvelle-Zélande. Et à en croire les résultats de la dixième étude mondiale HSBC "Expat Explorer" (*), la France arrive loin derrière. Elle échoue en milieu de classement, à la 23ème place. C'est deux places de moins que l'année dernière… mais toujours six de mieux qu'il y a deux ans!

La France pêche sur l'aspect économique, un critère sur lequel le pays obtient seulement le 39ème rang. Les salaires ne figurent pas parmi les plus élevés, puisqu'un expatrié vivant en France perçoit en moyenne 79.429 dollars, 29% de moins donc que la moyenne mondiale (99.000 dollars). La situation macro-économique n'apparaît pas non plus idéale aux yeux des expatriés. Néanmoins, leur confiance s'améliore puisque la France est davantage perçue que l'an passé comme un lieu propice pour développer son business (+7 points) ou pour améliorer ses perspectives de carrière (+ 8 points). 

Un respect de l'équilibre vie privée et pro

Mais c'est sur la qualité de vie que la France fait la différence. Les familles s'y plaisent (17ème position) et la qualité de l'éducation est appréciée (10ème position). 70% des expatriés en France mettent en avant le fait que leur qualité de vie sur place est meilleure qu’elle ne l’était dans leur pays d'origine. 75% apprécient la possibilité d'avoir un équilibre entre vie professionnelle et privée, un score là encore nettement au-dessus de la moyenne mondiale (22 points de plus).

Autre point positif, la facilité avec laquelle les expatriés s'adaptent à l'art de vivre à la française. 72% des expatriés sont ravis d’être immergés dans la culture locale (10 points de plus que la moyenne mondiale) et les deux tiers s'estiment bien intégrés dans le pays. À tel point qu'ils ont envie d'y rester…. 69% des expatriés en France y sont même devenus propriétaires, ce qui classe la France au 5ème rang mondial en la matière.

Principalement des Européens

Les expatriés qui s'installent en France ne viennent pas de très loin puisque huit sur dix sont des citoyens européens. L'Amérique du nord fournit le deuxième contingent, avec 9%, devant les Africains (4%) et les Sud-Américains (2%).

Et, curieusement, parmi ces expatriés, les retraités tiennent le haut du pavé. Près de quatre expatriés sur dix en France sont des retraités, contre 11% en moyenne au niveau mondial. La France est le second pays européen, après le Portugal, à être spécifiquement choisi par les expatriés pour prendre leur retraite, souligne HSBC.

* Méthodologie: L’étude HSBC Expat Explorer a interrogé 27.587 expatriés de 159 pays par le biais d’un questionnaire en ligne en partenariat avec YouGov en mars et avril 2017. Un échantillon minimum de 100 expatriés interrogés par pays et de 30 parents expatriés est requis pour que le pays puisse être inclus dans le classement. 46 pays ont été sélectionnés cette année.

C.C.