BFM Business

14 mauvaises habitudes à chasser pour renouer avec la productivité

Un  salarié efficace et productif c'est avant tout une personne qui sait prendre soin d'elle et sait gérer son temps et ses priorités.

Un salarié efficace et productif c'est avant tout une personne qui sait prendre soin d'elle et sait gérer son temps et ses priorités. - Stock Snap - CC

"Vous croyez bien faire en vous couchant tard pour finir un dossier? Ou bien en effectuant plusieurs choses à la fois? En réalité, vous mettez à mal votre concentration et votre capacité de travail. Voici les mauvaises habitudes à chasser de votre quotidien."

Être productif est la ligne directrice de chaque entreprise. Chaque salarié organise au mieux ses journées pour y parvenir ou a mis en place des petites routines pour l'aider à être plus performant. Mais certaines habitudes qui semblent anodines seraient au final contre-productives. Business Insider a recensé les plus fréquentes qui nuisent à la concentration du salarié. Ces mauvaises habitudes ne concernent pas que la journée de travail, ce sont parfois certaines règles d'hygiène de vie qu'il faut modifier. Et cela commence dès le réveil.

1-Repousser l'heure du lever

Quand le réveil sonne, c'est que le moment est venu de sortir du lit. Cela ne sert à rien de tenter de grappiller quelques minutes de sommeil en plus qui ne seront en aucun cas réparatrices. C'est physiologique: une fois réveillé, votre système endocrinien commence à émettre des hormones de vigilance. En vous recouchant, vous mettrez à mal ce système, et il vous sera difficile d'émerger ensuite.

2-Croire que le travail est prioritaire sur le sommeil

Grignoter sur ses heures de sommeil pour terminer un dossier n'est pas une habitude à prendre. En effet, le cerveau a besoin de repos pour recharger les batteries. Pour se montrer créatif, prendre les bonnes décisions, il ne faut pas être en retard de sommeil. Donc, il faut s'astreindre à respecter une heure de coucher, quelle que soit la charge de travail, pour mieux repartir le lendemain.

3-Conserver son téléphone près de son lit

Là aussi cette mauvaise habitude nuit à votre récupération. Les smartphones et tablettes émettent une lumière bleue qui retarde l'heure d'endormissement en freinant la fabrication de la mélatonine, une hormone qui règle le cycle du sommeil.

4-Zapper le petit déjeuner

Pour commencer une journée du bon pied, il faut faire le plein de carburant. "Lorsque le taux de glycémie est faible, il est beaucoup plus difficile de se concentrer et vous êtes plus susceptible de vous sentir fatigué, irritable et impatient, explique Lisa De Fazio, une experte en santé-style de vie interrogée par Business Insider.

5-Abuser de la junk food

Votre corps, votre cerveau sont vos outils de travail. Et à ce titre, ils méritent que vous les respectiez en leur donnant une alimentation équilibrée qui va leur donner l'énergie nécessaire. L'abus de graisses et de sucres provoque des états de somnolence… qui mettent à mal votre productivité.

6-Chercher tout et n'importe quoi sur le net

Alors que vous cherchez à avancer sur ce compte-rendu, plusieurs questions vous viennent à l'esprit. Qu'il s'agisse de faire le point sur le parcours professionnel de la personne avec laquelle vous avez rendez-vous le lendemain, ou bien de vérifier la date d'un salon professionnel, il faut refréner la curiosité qui va nuire à votre concentration. Tenez une liste, et vous ferez vos recherches un peu plus tard.

7-Pratiquer le multitâche

Non, vous ne gagnez pas du temps en jetant un œil à votre messagerie tandis que vous êtes au téléphone avec un client tout en surveillant si le chef de service ne donne pas le signal de départ pour la réunion hebdomadaire. Il est illusoire de croire que faire différentes choses en même temps vous fait gagner du temps. À chaque fois que votre regard se porte ailleurs, vous perdez de précieuses minutes pour retrouver le niveau de concentration requis pour effectuer votre tâche de départ. Seulement 2% de la population a les capacités nécessaires pour le faire.

8-Consulter constamment sa messagerie

Là aussi c'est une habitude qui nuit à votre concentration. Une étude a mis en évidence qu'à chaque fois que l'on consulte ses emails, on perd 25 minutes de travail. Il vaut mieux se réserver des plages horaires pour le faire

9-Repousser les gros dossiers à plus tard

Vous n'y couperez pas: vous avez telle chose à faire, inutile de traîner des pieds et attendre la fin de la journée pour vous y mettre. Vous ne serez plus en possession de votre vivacité intellectuelle et cela sera moins bien fait ou demandera plus de temps. Il faut s'y mettre en début de journée, un moment où vous avez encore plein d'énergie.

10-Multiplier les réunions

C'est un peu la malédiction des cadres: voir son agenda émaillé de réunions, dont la finalité n'est pas toujours avérée. Pour éviter de perdre son temps, il vaut mieux décliner l'invitation si l'ordre du jour n'est pas clairement précisé ni le cadre horaire défini.

11-Rester assis toute la journée

Il ne s'agit pas uniquement de lutter contre les méfaits de la sédentarité. En effectuant quelques pas, vous relancez le processus de réflexion. Et cela peut donner naissance à de brillantes idées.

12-Oublier de se donner des priorités

Pour éviter de disperser inutilement son énergie, il faut avoir en tête les tâches les plus importantes à accomplir. Mieux vaut ignorer le reporting d'une réunion sans intérêt que l'on vous a demandé pour vous concentrer sur cette étude de marché qui promet de nouveaux débouchés à votre boîte.

13-Abuser de la planification

Être organisé est une qualité essentielle. Mais à l'inverse, vouloir caser méticuleusement chaque action de votre journée risque de ne pas vous laisser la place pour gérer l'imprévu et les urgences. Donc mieux vaut se réserver des plages de liberté dans son agenda. De même quand une mission nécessite plusieurs mois de travail, il faut planifier des étapes que l'on pourra ajuster une fois à mi-parcours.

14-Se montrer trop perfectionniste

La crainte de ne pas être à la hauteur pousserait nombre de cadres à la procrastination. Il faut donc surmonter cette peur et se dire que rendre un travail, même s'il n'est pas tel qu'on l'avait rêvé, est toujours mieux que ne pas avancer du tout.

C.C.