BFM Business

Vers un nouveau record des ruptures conventionnelles

De janvier à novembre, 320.000 ruptures conventionnelles ont été signées. Un succès qui commence à peser sur les comptes.

320.000 ruptures à l'amiable, ou ruptures conventionnelles ont été homologuées de janvier à novembre. Ce dispositif va sans doute battre en 2015 un nouveau record. C'est en octobre qu'une première barre symbolique avait été franchie, avec 2 millions de ruptures conventionnelles signées depuis leur lancement en août 2008. Ce nouveau dispositif séduit par sa simplicité.

C'est Laurence Parisot, à l'époque, qui avait pesé de tout son poids pour donner un cadre légal aux licenciements arrangés qui avaient cours pour les salariés refusant de passer par une démission, puisque celle-ci n'ouvrait pas droit aux allocations chômage.

Ponctionner les comptes sociaux

Et c'est là aussi que se niche l'effet pervers de cette réforme. Elle donne plus de souplesse aux entreprises, évite l'épreuve des prud'hommes, mais elle vient ponctionner des comptes sociaux déjà très sollicités.

C'est pour cela d'ailleurs que l'assurance chômage a édicté de nouvelles règles plus contraignantes, sans pour autant affaiblir l'attrait du dispositif. À tel point que le gouvernement réfléchit déjà à une nouvelle taxe, qui viendrait rééquilibrer les comptes.

Elisabeth Hu