BFM Business

Train des Pignes: le déraillement met à mal l'économie locale

Le déraillement du train des Pignes a également mis à mal l'économie locale.

Le déraillement du train des Pignes a également mis à mal l'économie locale. - -

Depuis l'accident du train des Pignes, la route entre Nice et la station a été coupée et les skieurs se font moins nombreux sur les pistes.

Le drame du train des Pignes, qui a fait deux morts le 8 février dernier, a également nui à l'économie locale. Dans la station de ski des Alpes-de-Haute-Provence, 60% des vacanciers sont niçois. Et depuis le déraillement, la route entre Nice et la station a été logiquement coupée. Résultat: les skieurs se font moins nombreux sur les pistes, ce qui engendre l'inquiétude des professionnels du tourisme.

"Aujourd'hui, pour rejoindre le Val d'Allos, ce n'est plus en deux heures depuis Nice, mais en trois. La clientèle de la station a du coup fui la station", déplore Gilles Gravier, membre de l'Office de tourisme de la vallée.

Inquiétude avant le début des vacances scolaires

Les skieurs se font rares et les annulations de dernière minute se multiplient pour les hôtels. Le déficit de la station se creuse et pourrait se chiffrer à une "dizaine de milliers d'euros", rapporte le maire d'Allos, Michel Lantelme.

La station de ski déplore par ailleurs de ne toujours pas avoir de date officielle de réouverture de la route. L'inquiètude grandit d’autant plus que la semaine prochaine sera marquée par le début des vacances scolaires, en Côte d'Azur.