BFM Business

Tilly-Sabco placé en liquidation judiciaire

Tilly Sabco est placé en liquidation judiciaire avec poursuite de l'activité pendant deux mois.

Tilly Sabco est placé en liquidation judiciaire avec poursuite de l'activité pendant deux mois. - Fred Tanneau-AFP

L'abattoir de volailles Tilly-Sabco dans le Finistère, où travaillent 326 personnes, a été placé ce 30 septembre en redressement judiciaire avec poursuite de l'activité pendant deux mois.

Encore deux mois de répit pour Tilly-Sabco. L'abattoir, qui emploie 326 personnes à Guerlesquin dans le Finistère, a été placé mardi en liquidation judiciaire avec poursuite d'activité de deux mois par le tribunal de commerce de Brest, ce 30 septembre.

Le tribunal autorise "la poursuite d'activité pour une période de deux mois jusqu'au 30 novembre", selon le jugement. Il "prend acte du financement de la poursuite d'activité et du paiement des salaires jusqu'au 30 octobre", ajoute le document.

La fin des aides européennes plombe le groupe

L'abattoir tournait déjà depuis cet été en activité réduite, à raison de deux jours de travail hebdomadaire, faute d'approvisionnement en poulet.

Les difficultés de Tilly-Sabco, dont 80% de la production est destinée au Moyen-Orient, principalement dans la péninsule arabique, remontent à la suppression au milieu de l'année 2013 des aides européennes à l'exportation pour les poulets congelés (les restitutions) qui soutenaient la filière à hauteur de 55 millions d'euros par an.

Avec les 340 emplois de l'abattoir de Guerlesquin (Finistère), Tilly-Sabco fait vivre au total 1.000 emplois, selon les syndicats.

N.G. avec AFP