BFM Business

SITL, ex-FagorBrandt, officiellement repris par Cenntro

SITL s'est reconvertie dans les véhicules électriques.

SITL s'est reconvertie dans les véhicules électriques. - -

Le tribunal de commerce de Lyon a validé, ce mercredi 18 juin, la reprise de l'ancienne usine Fagorbrandt par Cenntro Motor, qui prévoit d'investir jusqu'à 30 millions d'euros dans le groupe.

C'est la fin d'un suspense qui n'en était plus vraiment un. Le tribunal de commerce de Lyon a validé, ce mercredi 18 juin, le plan de reprise de SITL, ex-usine lyonnaise de FagorBrandt reconvertie dans les véhicules électriques, par le constructeur américain Cenntro Motor. Ce dernier reprendra l'intégralité des 395 salariés.

A la dernière audience, le 6 juin, l'offre de Cenntro restait seule en lice, cinq autres candidats à la reprise, partielle ou totale, ayant jeté l'éponge.

Le tribunal avait toutefois mis sa décision en délibéré, le temps que le Grand Lyon devienne propriétaire du terrain de l'usine pour le mettre à disposition du repreneur, qui ne paiera pas de loyer pendant deux ans.

Un investissement de 30 millions d'euros

La Société d'Innovation et de Technologie (SITL) avait été créée en avril 2011 par l'industriel Pierre Millet, qui avait racheté le site à FagorBrandt. Tout en restant sous-traitant pour le montage de lave-linge (95% de son chiffre d'affaires), la société s'était tournée vers la production de véhicules utilitaires 100% électriques.

La faillite de la maison-mère espagnole de FagorBrandt a précipité la mise en redressement judiciaire de SITL en janvier.

Cenntro Motor, qui en construit lui-même aux Etats-Unis et en Chine, reprend la production de véhicules électriques et de filtres industriels, abandonnant les lave-linge. Il envisage d'investir jusqu'à 30 millions d'euros, en deux temps. Le prix de cession est de 500.000 euros.

J.M. avec AFP