BFM Business

Réforme du travail: les syndicats préparent la gronde

Plusieurs syndicats français vont réfléchir à des "actions communes".

Plusieurs syndicats français vont réfléchir à des "actions communes". - Dominique Faget - AFP

Une intersyndicale se tiendra mardi à l’initiative de la CGT, en vue d’organiser "d’éventuelles actions et initiatives communes". Un phénomène plutôt rare ces dernières années.

Le projet de loi El Khomri, objet d’une forte contestation - notamment sur internet -, va-t-il réussir à unir les syndicats français? La CGT a en tout cas convié neuf d’entre eux à une intersyndicale mardi, afin d'échanger sur "l'analyse de la situation sociale, économique et politique" de la France.

La FSU, FO, Solidaires, la CFDT, la CFE-CGC, la CFTC, l'Unsa, l'Unef et l'UNL (lycéens) sont ainsi conviées à 18 heures dans les locaux de la CGT, à Montreuil.

"Afin d'échanger sur l'analyse de la situation sociale, économique et politique, puis d'évaluer les champs d'éventuelles actions et initiatives communes, nous vous proposons une rencontre intersyndicale", est-il indiqué dans l'invitation, envoyée aux numéros un des neuf syndicats.

Pas de réaction de la CFDT

Interrogées par l'AFP, FO, l'Unsa et la CFE-CGC ont d'ores et déjà indiqué qu'elles s'y rendraient. La CFTC doit décider dans l'après-midi. La CFDT n'a pas encore réagi.

Les intersyndicales se sont faites rares ces dernières années. FO avait fait une tentative début 2015, pour décider d'une action commune, voire d'une grève, contre la politique d'"austérité". Mais son numéro un, Jean-Claude Mailly, n'avait réussi à réunir que les syndicats contestataires (CGT, Solidaires et FSU). Les réformistes (CFDT, CFTC, CFE-CGC et Unsa) avaient refusé.

Y.D. avec AFP