BFM Eco

Près de 9 Français sur 10 se sont équipés d'un masque pour leur retour au travail

35% des sondés ont porté leur masque toute la journée.

35% des sondés ont porté leur masque toute la journée. - Jean-Philippe Ksiaseck - AFP

Une précaution bienvenue dans la mesure où à peine plus de la moitié des entreprises ont pu fournir un masque à leurs employés lors de la reprise lundi, selon un sondage Qapa.

La fin du déconfinement lundi est allée de pair avec de nouvelles habitudes pour les salariés. Selon un sondage réalisé par l'agence d'intérim Qapa (1), ils sont près de quatre sur dix à avoir repris le chemin du travail. Les femmes sont plus nombreuses dans ce cas (63%) que les hommes (59%), leur profession étant sans doute plus concernée par la reprise (commerce, salons de coiffure, institut de beauté...).

Mais surtout les salariés ont quitté leur domicile équipés d'un masque pour se protéger: c'est le cas pour 86% d'entre-eux. Les femmes sont beaucoup plus organisées car 96% d'entre elles s'étaient équipées contre 79% des hommes.

Ils ont bien fait car arrivés à leurs bureaux, leur employeur n'avait pas forcément de quoi les équiper. Seulement 56% des entreprises avaient les stocks nécessaires, alors que le masque fait partie des protections de base pour préserver la santé des salariés.

La crainte d'être contaminés mine la productivité

Les Français ont également bien intégré son utilité: 35% ont porté leur protection respiratoire durant toute la journée et 43% l'ont mise uniquement lorsqu'ils étaient en présence d'autres personnes. Une fois encore les femmes prennent plus de précautions face aux risques de contamination car 83% d'entre elles ont mis leur masque au cours de la journée contre 71% des hommes.

Mais cette habitude n'est pas facile à prendre car près de huit sondés sur dix avouent que le masque les gênent pour travailler. De plus, leur productivité a été mise à mal par la crainte d'être contaminés (78%).

En plus du masque, les travailleurs cherchent à garder leurs distances vis à vis de la foule pour préserver leur santé. Ils ont ainsi privilégié les transports en solo pour leur trajet domicile-travail: 68% ont fait le choix de voyager seul, que ce soit en voiture, à moto, à vélo ou même à pied.

Avec cette reprise un peu difficile, pas étonnant que les travailleurs aient envie de reprendre le home office: 68% des sondés comptent demander à leur employeur de travailler, à l'occasion depuis chez eux.

(1) Sondage réalisé le 11 et 12 mai 2020 auprès de 4,5 millions de candidats et 135.000 recruteurs sur la plateforme QAPA. Parmi ces personnes interrogées, 52% d'entre elles sont des non-cadres et 48% sont des cadres.

Coralie Cathelinais