BFM Business

Pacte de responsabilité: la CFTC a signé l'accord

Joseph Thouvenel était au siège du Medef à Paris le 5 mars 2014.

Joseph Thouvenel était au siège du Medef à Paris le 5 mars 2014. - -

La CFTC a signé, ce jeudi 6 mars, l'accord sur le pacte de responsabilité. Cet accord a été trouvé mercredi 5 mars, par le patronat (Medef, UPA, CGPME) et trois syndicats (CFDT, CFTC et CFE-CGC).

Le pacte de responsabilité avance bien. Mercredi 5 mars, le patronat et trois syndicats ont trouvé un accord. Et dès ce jeudi 6 mars, la CFTC a ratifié officiellement cet accord. Il a été le premier à le faire.

En signant cet accord, la CFTC assure qu'elle ne donne pas de "blanc-seing au gouvernement et au patronat", mettant en avant la création d'un observatoire tripartite, chargé d'assurer le suivi du pacte.

Le texte sur lequel se sont entendus les partenaires sociaux ne chiffre pas les créations d'emplois attendues des entreprises en échange des 30 milliards de baisses d'impôts ou de charges, prévus par le pacte de responsabilité.

Il prévoit seulement l'ouverture de "discussions au niveau des branches professionnelles en vue d'aboutir à un relevé de conclusions, ou des négociations en vue d'aboutir à un accord précisant des objectifs quantitatifs et qualitatifs en termes d'emplois".

FO et la CGT ont signé l'accord

FO qui, comme la CGT, a refusé cet accord, a dénoncé jeudi l'absence de "tout engagement chiffré" sur l'emploi, déplorant que "rien" ne soit prévu si les créations d'emplois ne sont pas au rendez-vous.

"Les syndicats qui ont signé se sont trompés. Il n'y a aucun chiffrage, aucun engagement" de la part du patronat, a également souligné Marie-Laurence Bertrand, chef de file de la CGT dans les négociations sur le pacte, lors d'une conférence de presse.

Le numéro un de la CGT, Thierry Lepaon, a demandé au gouvernement de dédier un lieu "neutre" aux négociations patronat/syndicats qui actuellement ont lieu au siège du Medef, ce qui crée un "déséquilibre" au détriment des syndicats.

Diane Lacaze avec AFP