BFM Business

Nicolas Dufourcq : "BPIFrance est une banque de plein exercice"

Nicolas Dufourcq était l'invité de BFM Business ce vendredi 14 mars.

Nicolas Dufourcq était l'invité de BFM Business ce vendredi 14 mars. - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

BPIFrance fête sa première année d’existence. Nicolas Dufourcq, directeur général de l'établissement, était l'invité de BFM Business ce vendredi 14 mars pour dresser un bilan.

"BPIFrance est maintenant installée comme une banque de plein exercice". Nicolas Dufourcq, le directeur général de Bpifrance, était l'invité de BFM Business, ce vendredi 14 mars, pour la première année d'existance de la banque.

Selon lui, le bilan est positif. BPIFrance a prêté 700 millions d'euros à 3.000 entreprises en 2013. Nicolas Dufourcq compte bien continuer dans ce sens. C'est pour cela qu'il lance BPIFrance Le Lab. Un think tank qui aura pour mission d'améliorer la connaissance sur les PME.

Un secteur où il manque des données. "Le monde des PME reste encore trop méconnu", déplore Nicolas Dufourcq. BPIFrance va donc mettre à la disposition des chercheurs 14 années de données statistiques.

BPIFrance a cédé 2,5% du capital de Valéo

BPIFrance n'a pas vocation à vivre des dotations de l'Etat. En interne, le principe est intégré, et en pratique il est déjà en train de s'appliquer. Concrètement, il s'agit de créer des courroies de transmission entre les participations dans les grandes entreprises et les plus petites.

Exemple avec l'une des dernières opérations réalisées : mardi 11 mars, BPIFRance a vendu 2,5% du capital de Valéo et récupéré 200 millions d'euros. "Cette somme sera réinvestie dans des belles ETI françaises", souligne Nicolas Dufourcq.

Objectif d'1,2 milliard d'euros

Enfin, Nicolas Dufourcq est revenu sur le préfinancement du Cice. "Il se développe à toute vitesse". La BPI avait annoncé, vendredi 7 mars, que la campagne 2014 de préfinancement du Crédit d'impôt compétitivité et emploi avait démarré "à plein régime" depuis le 1er janvier. La banque s'est fixé un objectif d'1,2 milliard d'euros en 2014.

"Les entreprises et les PME en particulier plébiscitent ce moyen simple et rapide d'accéder à un financement court terme peu onéreux", avait déclaré Joël Darnaud, directeur exécutif de BPIFrance en charge du réseau et de l'activité cofinancement.

Diane Lacaze et BFM Business