BFM Business

Négociations sur l’emploi : vers une complémentaire santé pour tous ?

Les négociations sur l'emploi entre patronat et syndicats reprennent ce jeudi 10 janvier.

Les négociations sur l'emploi entre patronat et syndicats reprennent ce jeudi 10 janvier. - -

Ce jeudi 10 janvier, patronat et syndicats s'assoient autour de la table une dernière fois pour négocier un accord sur la réforme du marché de l’emploi. Parmi les points en discussion : les complémentaires santé pour les salariés.

Il reste deux jours, une dernière chance, pour arriver à un compromis entre les partenaires sociaux, sur la réforme du marché du travail et la sécurisation de l’emploi. Sans accord, c'est le gouvernement qui aura le dernier mot et imposera sa propre réforme. Au cœur des discussions, la taxation des contrats courts. Mais également la question des complémentaires santé pour tous les salariés.

L'idée est d'étendre le principe des contrats collectifs, dont bénéficient les salariés des grandes entreprises, à tous et notamment aux PME. Exigence de la CFDT, le Medef admet lui aussi qu’il s’agit d’un élément majeur de la sécurisation de l'emploi. Aujourd'hui, 40% des salariés, soit près de trois millions et demi de personnes, n'ont pas accès à une mutuelle d'entreprise.

Un compromis possible, mais des désaccords subsistent

Sauf que le patronat est effrayé par le coût de la facture : entre deux et quatre milliards d'euros selon le Medef. En effet, les entreprises règlent en moyenne plus de la moitié de la couverture. Syndicat et patronat se divisent donc sur les modalités. Le Medef milite pour une généralisation progressive sur cinq ans pour ne pas trop pénaliser financièrement les petites entreprises.

Les contrats doivent-ils se prendre au niveau des entreprises ou des branches professionnelles ? C'est l'autre point d'achoppement, cette fois-ci entre les partenaires sociaux et les acteurs privés de l'assurance. Réponse vendredi, en principe.

Hélène Cornet