BFM Business

Mory Ducros: Montebourg évoque des manifestations d'intérêt

-

- - -

Le ministre du Redressement productif a indiqué ce vendredi 22 novembre que le Transporteur Mory Ducros, qui s'apprête à déposer le bilan, avait reçu des manifestations d'intérêt, mais pas de propositions formelles.

Mory Ducros, qui emploie 5.200 personnes, va déposer le bilan et demander sa mise en redressement judiciaire, a-t-il annoncé ce 22 novembre.

Arnaud Montebourg, le ministre du Redressement productif, qui suit le dossier de près, a fait état en début de soirée de "manifestations d'intérêt" pour la reprise du transporteur. Il n'y a toutefois pas de "proposition exprimée", a-t-il ajouté, sans donner plus de détails sur les repreneurs potentiels.

Son collègue des Transports, Frédéric Cuvillier, avec qui il avait annoncé vouloir "rencontrer au plus vite" les partenaires sociaux, indique pour sa part que "tout va être étudié" pour parvenir au "sauvetage d'au moins 2.000 emplois" sur les 5.000 du groupe.

Il n'on en revanche pas évoqué d'éventuel soutien du "plan de résistance économique". Doté de 300 millions d'euros, son but est de renforcer les entreprises à court de trésorerie mais qui ont un avenir industriel. Ce qui est le cas de Mory Ducros, selon la CFDT, majoritaire au sein de l'entreprise.

La plus grosse faillite française depuis dix ans

Le dépôts de bilan du transporteur sera le plus gros depuis la faillite de Moulinex, en 2001. En 2012, l'entreprise a perdu 80 millions d'euros pour un chiffre d'affaires de 760 millions d'euros. Elle possède un réseau de 85 agences en France. Sa dette s'élève à 765 millions.

Interrogé ce vendredi sur ce dossier, Jean-Marc Ayrault a déclaré chercher "des solutions, site par site, avec les partenaires sociaux". "Là où nous pourrons trouver les repreneurs, tout sera fait pour sauver le maximum d'emplois", a ajouté le chef du gouvernement.

La CGT et la CFDT ont par ailleurs appelé les salariés à faire grève mardi 26 novembre, date à laquelle le transporteur déposera officiellement son bilan.

N.G. avec agences