BFM Business

Lyon et Toulouse séduisent davantage les cadres que Paris

L'Agence pour l'emploi des cadres estime que, si le futur Grand Paris est l'endroit où le plus de cadres travaillent, ils préfèreraient vivre ailleurs.

L'Agence pour l'emploi des cadres estime que, si le futur Grand Paris est l'endroit où le plus de cadres travaillent, ils préfèreraient vivre ailleurs. - -

Une étude publiée par l'Apec, ce vendredi 16 mai, évalue l'attractivité des métropoles françaises pour les cadres. Paris arrive dernier en ce qui concerne le niveau de vie.

26% des cadres français travaillent dans la future métropole du Grand Paris, mais cela ne veut pas dire qu'ils en sont heureux. Selon une étude de l'Agence pour l'emploi des cadres, l'Apec, publiée ce vendredi 16 mai, moins de 50% d'entre eux sont satisfaits de leur niveau de vie dans la capitale.

L'étude se penche tout particulièrement sur les huit plus grandes métropoles, qui concentrent à elles seules plus de 50% des emplois de cadres. Si l'on omet Paris, le taux de satisfaction sur le lieu de travail est supérieur à 80% partout, et même supérieur à 90% à Lyon et à Nantes.

La capitale reste cependant championne de l'attractivité économique. 87% des cadres interrogés estiment qu'ils pourraient facilement trouver un emploi à Paris, contre moins de 20% à Rouen ou à Brest. Ce qui explique la concentration d'emplois dans le Grand Paris.

La qualité de vie, critère jugé plus important que le taux de chômage

Des villes comme Toulouse ou Bordeaux, sont en revanche extrêmement bien placées quant à la qualité de vie. "Le différentiel de potentiel économique et donc de potentiel d’emploi entre Paris et la Province reste encore trop important en France alors que la qualité de vie en Île-de-France est médiocre", estime un des sondés.

L'étude note également que les critères évoluent au cours de la vie. La qualité de vie prend de l'importance avec l'âge, mais elle ne se définit pas de la même façon à 20 ou à 40 ans. Les plus jeunes privilégient des villes connectées, où de nombreuses activités sont proposées. Les plus âgés préfèrent, eux, des métropoles vertes et proches de la nature.

Carte des critères d'attractivité des métropoles pour les cadres:

Cliquez sur les villes pour voir les critères.
++ Plus de 90% des cadres travaillant dans cette ville estiment que c'est un de ses critère d'attractivité.
+ Entre 80 et 89% des cadres travaillant dans cette ville estiment que c'est un de ses critère d'attractivité.
- Moins de 50% des cadres travaillant dans cette ville estiment que c'est un de ses critère d'attractivité.

J.S