BFM Business

LVMH, EADS et Google: les entreprises préférées des étudiants

25% des étudiants d'école de commerce voudraient idéalement travailler pour LVMH.

25% des étudiants d'école de commerce voudraient idéalement travailler pour LVMH. - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Selon une étude que vient de publier Universum, les élèves d'école de commerce préfèrent logiquement le géant du luxe et ceux d'école d'ingénieurs le groupe aéronautique. Seul Google séduit tous les étudiants.

Quelles entreprises attirent le plus les étudiants? Selon une étude publiée comme chaque année par Universum, les grands groupes continuent de séduire les élèves des écoles de commerce et d'ingénieurs.

Du côté des écoles d'ingénieurs, l'aéronautique a toujours la cote: outre EADS, Thales, Dassault Aviation et Safran occupent de la troisième à la cinquième place. Air France et Dassault Systèmes arrivent ensuite, en onzième et douzième place.

Le high-tech est également particulièrement prisé cette année. Les conditions de travail optimales chez Google l'ont placé sur le podium dès 2010. Mais Apple et Microsoft sont également en hausse, respectivement à la neuvième et à la dixième place.

Du côté des écoles de commerce, LVMH garde une nette avance sur L'Oréal. Toutes les entreprises prisées par les étudiants sont des marques fortes, comme Apple, Canal+ ou Coca Cola.

40% des étudiants intéressés par les PME

Travailler dans un groupe connu répond aux critères retenus par les élèves d'école de commerce. En première place, des perspectives de salaires élevés, suivi par les références acquises dans le poste. Les futurs ingénieurs privilégient, eux, une ambiance de travail agréable et un environnement créatif et dynamique.

Les PME peinent à intéresser les étudiants. Ils ne sont que 40% (39% pour les commerciaux, 41 pour les ingénieurs) à vouloir travailler dans des entreprises de moins de 500 employés.

Autre signe que les étudiants recherchent avant tout des grandes marques: les entreprises qui ont changé de nom en 2013 ont perdu des places au classement, comme Kering (ex-PPR) ou Mondelez (ex-Kraft).

J.S