BFM Business

Loi Travail: la mesure qui fait enrager les franchisés

"Introduit en dernière minute, un passage de la loi El Khomri bouleverse le fonctionnement des franchises. Il lie chaque magasin au réseau dans son ensemble."

Nouvelle polémique autour de la loi Travail. Cette fois, la mesure en question concerne les franchisés. Tout un chapitre a été ajouté à l'ultime version du texte, publiée après le 49.3. Celui-ci prévoit d'imposer aux réseaux de franchisés de plus de 50 salariés de se doter d'un comité d'entreprise, ce qui a pris de court les professionnels du secteur.

L'entreprise devra aussi élire des délégués du personnel, négocier les conditions de travail, etc. Ce long chapitre ajouté à la loi Travail sans aucune consultation vient bouleverser le fondement même de la franchise.

Un seul et même groupe

Désormais, si un franchisé licencie un salarié pour raisons économiques, il devra l’aider à trouver un autre poste au sein du réseau. En clair, les franchisés qui sont aujourd'hui des patrons de PME vont tout à coup se retrouver liés à leur franchiseur et à l'ensemble du réseau comme si tous faisaient partie d'un seul et même groupe.

Pourquoi une telle mesure? Parce que des députés frondeurs considèrent que les 350.000 salariés de franchisés sont injustement privés de représentation syndicale. Le patron d'un grand réseau résume: "Le gouvernement a visiblement voulu leur donner un gage quitte à fragiliser tout un secteur".

Caroline Morisseau, édité par A.R.