BFM Business

Les prévisions d'embauches des entreprises au beau fixe

Les employeurs du secteur de l'industrie manufacturière sont parmi les plus optimistes pour ces trois prochains mois, avec un solde net d'emploi à +5%, selon le baromètre Manpower.

Les employeurs du secteur de l'industrie manufacturière sont parmi les plus optimistes pour ces trois prochains mois, avec un solde net d'emploi à +5%, selon le baromètre Manpower. - Jean-Sébastien Évrard-AFP

"Pour la première fois depuis un an, les entreprises interrogées en France par Manpower font état d'intentions d'embauches positives. Les plus optimistes sont les employeurs de l'industrie manufacturière."

Cela va mieux sur le front de l'emploi contrairement au début d'année. Pour le 3e trimestre 2016, les entreprises interrogées en France par Manpower pour son baromètre trimestriel, font état d'intentions d'embauches positives, une première depuis un an, selon le géant de l'intérim. Après correction des variations saisonnières, le solde net d'emploi ressort à +2%, un résultat en progression de 3 points par rapport au trimestre précédent, et relativement stable d'une année à l'autre. Ce chiffre est issu de la soustraction entre le pourcentage d'employeurs anticipant une hausse de leurs effectifs et celui des employeurs anticipant une baisse. Les entreprises interrogées ne font pas partie du fichier des clients de Manpower.

Selon ce baromètre, le secteur de l'industrie manufacturière apparaît parmi les plus optimistes pour ces trois prochains mois, avec un solde net d'emplois à +5%. Avec une prévision nette de +3%, les employeurs du secteur des activités financières et services aux entreprises anticipent une variation mesurée de leurs effectifs, pour le troisième trimestre 2016.

"La digitalisation impacte le secteur de l'industrie manufacturière. Les modèles économiques évoluent, poussés par la place grandissante de l'innovation dans les stratégies de développement des industriels. Les activités financières et les services aux entreprises bénéficient également de la croissance de cette nouvelle économie. Les fonctions fiscales et supports sont décentralisées et externalisées. Et cette tendance s'amplifie", analyse Alain Roumilhac, président de Manpower Group France.

Les petites entreprises sont devenues les plus optimistes

Par taille d'entreprise, les employeurs des petites sociétés sont les plus optimistes pour le prochain trimestre. Pour la période comprise entre juillet et septembre 2016, la prévision nette d'emploi ressort à +6% pour les petites entreprises, +5% pour les grandes entreprises, +4% pour les moyennes entreprises et +1 % pour les TPE.

"Le moral des employeurs des petites entreprises est notamment porté par les mesures initiées par le gouvernement en début d'année, parmi lesquelles la prime embauche PME" commente le président de Manpower Group France.

Les perspectives d'embauches sont différentes selon les régions. Les employeurs de la région Centre-Est sont les plus optimistes pour le trimestre à venir. Le solde net d'emploi y ressort à +5% et enregistre une amélioration de 7 points en comparaison trimestrielle. "Grâce à cette tendance et aux projets d'investissements internationaux en accélération depuis 2013, les entreprises de la région Centre-Est bénéficient d'une belle croissance, et accompagnent naturellement leurs ambitions par de nouvelles embauches" conclut Alain Roumilhac.

F.B