BFM Business

Les 2/3 des auto-entrepreneurs ne pensent pas créer une entreprise classique

Le projet de loi de Sylvia Pinel ne sera pas examiné au Parlement avant 2014.

Le projet de loi de Sylvia Pinel ne sera pas examiné au Parlement avant 2014. - -

Selon un sondage OpinionWay publié ce vendredi 4 octobre, 65% des auto-entrepreneurs ne compteraient pas transformer leur activité en une société classique. C'est pourtant le souhait du gouvernement.

La majorité des auto-entrepreneurs (65%) n'a pas l'intention de transformer son activité en société classique. Ils ne seraient que 16% à prévoir de sauter le pas d'ici deux ou trois ans tandis que 19% répondent "oui mais sans doute plus tard", selon un sondage réalisé par OpinionWay pour l'Union des auto-entrepreneurs (UAE) et la Fondation Le Roch Les Mousquetaires, et publié ce vendredi 4 octobre.

Le sondage démontre que si le régime des auto-entrepreneurs "devenait moins intéressant", 53% d'entre eux cesseraient leur activité.

Un régime critiqué

Seuls 5% d'auto-entrepreneurs estiment par ailleurs que la suppression du régime actuel serait une bonne chose. Ils sont 19% parmi l'ensemble des Français.

Quelque 900.000 personnes ont le statut d'auto-entrepreneurs. Ce régime suscite les critiques des artisans qui y voient une concurrence déloyale. Un projet de loi présenté en août dernier par la ministre de l'Artisanat Sylvia Pinel doit amorcer la réforme du statut d'auto-entrepreneurs, pour inciter les auto-entrepreneurs à basculer en entreprise classique. Mais il ne devrait pas être discuté avant l'année prochaine.

J.M. avec AFP