BFM Business

Le nombre de personnes handicapées au chômage a bondi

Le taux de chômage est deux fois plus fort chez les handicapés que chez les autres (image d'illustration)

Le taux de chômage est deux fois plus fort chez les handicapés que chez les autres (image d'illustration) - Annie Christine Poujoulat - AFP

Dans un communiqué publié ce mardi 8 novembre, l'Association des paralysés de France souligne que le nombre d'handicapés au chômage a grimpé de 7,5% depuis l'élection de François Hollande en 2012. Elle dénonce les coupes budgétaires dans les programmes d'insertion.

Si François Hollande restera comme le président qui a échoué à inverser la courbe du chômage, il a également déçu les associations oeuvrant pour l'emploi des personnes handicapés. En témoigne l'étude publiée ce mardi 8 novembre par l'Association des paralysés de France (APF), qui déplore les piètres résultats de l'action du président de la République.

Ainsi entre 2012 et 2015, le nombre de personnes handicapées sans emploi est passé de 370.674 à 486.545 soit une hausse de 7,5%. C’est-à-dire presque 2 fois plus que l'augmentation du nombre de demandeurs d'emploi global (+4,7%), sur les catégories A,B et C, les trois principales recensées par Pôle Emploi.

Un taux de chômage de 21%

L'APF souligne que le taux de chômage chez les personnes handicapées atteint 21% (contre 9,6%, globalement, en France métropolitaine). Un problème d'autant plus important que les personnes handicapées restent plus longtemps au chômage (788 jours en moyenne contre 577 jours pour l'ensemble de la population active) et que les chômeurs handicapés sont plus âgés (46% d'entre eux ont plus de 50 ans contre 23% pour l'ensemble des demandeurs d'emploi).

En sus de cette situation, l'association dénonce "les ponctions" mises en place par le gouvernement depuis 2015 et jusqu'en 2017 sur les programmes d'aide à l'insertion professionnelle des handicapés. Elle cite, par exemple, la prolongation de l'exonération pour les universités de la contribution au FIPHFP (Fonds pour l'Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique).

Des coups de rabot qui feraient, au total, perdre 204 millions d'euros au FIPHFP et à l'Agefiph (Association de gestion du fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées) entre 2015 et 2017.

En parallèle, l'APF indique que le taux d'emploi de personnes handicapés dans la fonction publique progresse, pour s'élever à l'heure actuelle à 4,9%. Dans le privé, le chiffre est un peu plus bas, à 3,1% (alors que la loi de 1987 impose un taux de 6% pour toute entreprise de plus 20 salariés).

J.M.