BFM Business

Le chômage est reparti à la baisse en novembre

Le nombre de demandeurs d’emploi a marqué une baisse de 0,4% le mois dernier. Mais la tendance n’est pas la même pour toutes les catégories de chômeurs.

Sont-ce les prémices d’une véritable inversion de la tendance ou un énième mouvement de yo-yo? Après une forte augmentation en octobre, le nombre de demandeurs d’emploi a cette fois-ci marqué une baisse, avec 15.000 personnes en moins inscrites sur les listes de Pôle emploi. Insuffisant pour faire oublier les 42.000 chômeurs supplémentaires en octobre, mais assez pour que les données fournies par le ministère du Travail puissent être considérées comme encourageantes.

Parmi les bonnes nouvelles, on notera que le chômage des jeunes poursuit sa décrue, avec une baisse de 1,1% des demandeurs d’emploi de moins de 25 ans. Une tendance qui s’inscrit dans la durée, puisque cette baisse atteint désormais 4,5% sur un an. Le gouvernement ne s’est d’ailleurs pas privé de s’en féliciter, notant que "les contrats d’apprentissage ont progressé de 3,2 % par rapport à la même période en 2014 et les contrats de professionnalisation à destination des jeunes sont en hausse de 10 % depuis le début de l’année".

Toujours pas de baisse pour les seniors

Au rayon des mauvaises nouvelles, le constat est de nouveau cruel en ce qui concerne l’emploi des séniors, seule sous-catégorie à connaître une hausse du nombre de chômeurs en novembre (+0,2%). Sur un an, cette augmentation est significative, avec une explosion du nombre de demandeurs d’emploi de plus de 50 ans (+8,3%). A noter que les femmes de plus de 50 ans sont les plus touchées (+9,3% sur un an).

En outre, les autres catégories de chômeurs ont, elles, marqué une hausse en novembre : +0,9% pour la catégorie B (activité réduite courte) et +1,4% pour la catégorie C (activité réduite longue).

Y.D.