BFM Business

La grève bien suivie à la SNCF, moins dans la fonction publique

Le trafic des trains était fortement perturbé ce jeudi (ici la Gare de Lyon).

Le trafic des trains était fortement perturbé ce jeudi (ici la Gare de Lyon). - Christophe Simon - AFP

Le mouvement social de ce jeudi a connu des fortunes diverses, avec plus de 35% des cheminots en grève, contre seulement 5% dans la fonction publique territoriale.

Pour cette première journée de mobilisation avant une grève d’usure, les cheminots ont plutôt réussi leur coup. A la mi-journée, on comptait en effet 35,4% de grévistes au sein de la compagnie, soit peu ou prou le même taux qu’en 2016, lors de la mobilisation contre la loi El Khomri.

Mais le mouvement était particulièrement bien suivi par les conducteurs de trains, avec 40% de grévistes. A titre de comparaison, ils étaient 44% le 1er jour en 2010, lors de la réforme des retraites, 31% en 2014 lors de la réforme ferroviaire, et 35% en 2016 lors de la loi El Khomri.

Plus de 15% des professeurs des écoles en grève

Du côté de la fonction publique, en revanche, la mobilisation apparaît plutôt faible, avec 10,41% de grévistes dans la fonction publique d'État et 4,95% dans la fonction publique territoriale, selon les informations de BFMTV. Ces taux étaient respectivement de 13,94% et 5,9% en octobre 2017, lors de la précédente mobilisation.

Pour les écoles (maternelles et élémentaires) et le secondaire (collèges et lycées), le ministère de l'Éducation a annoncé un taux de 15,50% de grévistes chez les professeurs des écoles et de 13,70% dans le second degré.

Comme prévu, de faibles perturbations ont été observées à la RATP. Quant à la grève des contrôleurs aériens, elle a entraîné l’annulation d’environ un vol sur trois au départ et à l’arrivée de Paris. Enfin, 7,79% des effectifs de Pôle emploi étaient en grève ce jeudi.

Y.D.