BFM Business

La fonction publique a perdu 21.000 postes

Le nombre d'agents publics a légèrement diminué entre 2010 et 2011.

Le nombre d'agents publics a légèrement diminué entre 2010 et 2011. - -

Conséquence des politiques du précédent gouvernement, l’emploi dans la fonction publique est en recul de 0,4% entre 2010 et 2011, selon l’Insee. Mais en réalité, seul l’effectif des ministères a diminué.

Non-remplacement d’un agent sur deux et départs en retraites en hausse ont fait légèrement baissé le nombre d’agents publics entre 2010 et 2011, d’après les premiers chiffres publiés par l’Insee, ce mardi 21 mai.

Fin 2011, la France comptait un total de 5,4 millions agents publics, hors contrats aidés, qui représentent un million d’agents supplémentaires. Sans tenir compte de ces contrats aidés, le nombre d’agents publics a ainsi chuté de 21.000, soit 0,4%, entre 2010 et 2011.

Les ministères, les plus touchés

Le recul est plus important au sein de la fonction publique de l’Etat, avec -2,4% entre 2010 et 2011, hors contrats aidés. Mais, considéré dans le détail, en réalité, seul le nombre de fonctionnaires dépendants des ministères est en baisse, même si avec près de deux millions de personnes, il reste l’effectif le plus important.

Effectif de la fonction publique en 2011, en milliers

Hors contrats aidés, le nombre de fonctionnaires employés par les ministères a chuté de 3,2%. Au contraire, il a augmenté de 1,2% dans les établissements publics à caractère administratif.

Concernant les autres versants, il y a eu une hausse de 1,1% dans la fonction publique territoriale, essentiellement au niveau des communes. La fonction publique hospitalière, elle, a vu le nombre de fonctionnaires progresser de 1,7%.

L’Insee prévient toutefois qu’il s’agit là des premières estimations et que les chiffres peuvent être revus dans les prochaines semaines.

Audrey Dufour