BFM Business

La confiance des ménages a atteint en mars son plus haut depuis mi-2012

Les ménages sont moins inquiets du chômage.

Les ménages sont moins inquiets du chômage. - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

L'indice de confiance calculé par l'Insee s'est élevé à 88 points en mars, selon des statistiques publiées ce jeudi 27 mars. Leurs craintes concernant l'évolution du chômage s'apaisent légèrement.

Les inquiétants chiffres du chômage, dévoilé la veille, vont-ils casser ce mouvement de reprise? Selon les données publiées, ce jeudi 27 mars, par l'Insee, la confiance des ménages s'est redressée au moins de mars.

Elle progresse ainsi de trois points pour atteindre 88 points, score inférieure à sa moyenne de long terme (100) mais qui représente le plus haut niveau atteint par l'indice depuis juillet.

Dans le détail, les Français sont davantage optimistes concernant l'évolution de leur situation financière (+2 points) de leur niveau de vie futur (+4 points) ou encore sur l'inflation (-6 points), qui, il est vrai, atteint actuellement des plus bas records.

Une tendance qui risque de s'infléchir

Par ailleurs, après une hausse de plusieurs mois, les craintes des ménages sur l'évolution du chômage se sont apaisées en mars, selon l'enquête publiée par l'Insee. Mais les 31.500 nouveaux chômeurs pour le mois de février annoncés, jeudi, par le ministère du Travail risquent d'infléchir cette tendance lors de la prochaine publication de cette statistique.

Pour l'heure, cet indicateur est en phase avec ceux déjà publiés sur l'activité des entreprises au début de la semaine. Aussi bien les indices PMI de la société Markit que les indicateurs du climat des affaires de l'Insee ont ainsi montré des signes de redressement de la part des entreprises tricolores. En d'autres termes, les déterminants de la croissance devraient, selon ces indicateurs, avoir connu un bon mois de mars.

J.M.