BFM Business

L'enseigne Alain Manoukian va-t-elle disparaître?

La marque de prêt-à-porter Alain Manoukian pourrait disparaitre d'ici l'été 2014, selon les syndicats.

La marque de prêt-à-porter Alain Manoukian pourrait disparaitre d'ici l'été 2014, selon les syndicats. - -

L'enseigne de prêt-à-porter pourrait fermer ses portes en 2014 et 170 postes seraient supprimés, selon le syndicat Force Ouvrière de l'entreprise. Depuis son rachat en 2005, la marque souffre de difficultés financières.

Le bal pourrait bien s’arrêter pour les robes de soirée! L'enseigne de vêtement Alain Manoukian va disparaître en 2014, et avec elle, 170 salariés pourraient être licenciés, a annoncé une délégation de Force Ouvrière, ce vendredi 30 août.

Selon Arnaud Pichot, secrétaire général de Force Ouvrière Drôme-Ardèche, la marque de prêt-à-porter n’existera plus d’ici l’été 2014. Au total, 170 personnes pourraient être concernées par des licenciements, dans les boutiques et sur le site de logistique de Mercurol, dans la Drôme.

Des négociations pour céder les magasins?

"Tous les salariés concernés ont reçu une lettre qui leur demande de renseigner leur état civil, afin d'établir l'ordre des licenciements", a expliqué Arnaud Pichot. "Manoukian, ça ne marche plus, ça fait deux ans que la collection est mauvaise et la branche perd de l'argent", a-t-il ajouté. Selon lui, des négociations seraient en cours pour céder les baux des magasins de la marque en France, avec reprise éventuelle des salariés.

Alain Manoukian est la propriété du groupe franco-américain BCBG Max Azria depuis 2005. Le chiffre d’affaires du groupe était en recul de 18% sur l’exercice 2011-2012, à 82 millions d’euros.

Une porte-parole de BCBG Max Azria, à Paris, a affirmé de son côté qu’elle n’était pas au courant des négociations en cours, la direction se trouvant aux Etats-Unis.

A.D. avec AFP