BFM Business

L'allocation chômage minimum sera un peu plus élevée le 1er juillet

1,6 million de personnes sont concernées par cette revalorisation

1,6 million de personnes sont concernées par cette revalorisation - Philippe Huguen - AFP

Les plus faibles indemnisations versées par l'assurance chômage vont être revalorisées de 0,3% le 1er juillet, a annoncé l'Unédic ce 26 juin.

1,6 million de demandeurs d'emploi indemnisés par l'assurance chômage verront leurs allocations revalorisées de 0,3% au 1er juillet, a annoncé vendredi l'Unédic (l'organisme gérant l'assurance chômage) dans un communiqué.

"L'allocation minimale et la partie fixe des allocations d'aide au retour à l'emploi (ARE) sont revalorisées de 0,3% à partir du 1er juillet 2015", est-il indiqué. Cette revalorisation concerne 63% des demandeurs d'emploi indemnisés, soit environ 1,6 million de personnes, selon l'Unédic.

Elle a été décidée vendredi par l'organisme paritaire, lors d'un Conseil d'administration. Le coût pour l'assurance chômage pour le deuxième semestre 2015 et l'année 2016 sera de l'ordre de 25 millions d'euros.

"L'allocation minimale passe à 28,67 euros par jour, contre 28,58 euros actuellement. La partie fixe de l'ARE passe à 11,76 euros par jour indemnisé, contre 11,72 euros par jour actuellement. Elle s'ajoute à la partie proportionnelle de l'allocation qui équivaut à 40,4 % de l'ancien salaire", précise l'Unédic.

L'allocation minimale "ARE formation" passera elle de 20,48 euros à 20,54 euros par jour. La dette de l'Unédic devrait atteindre 25,9 milliards fin 2015.

J.M. avec AFP