BFM Business

Jean-Claude Mailly (FO): "Free fait du dumping en France"

Jean-Claude Mailly,  secrétaire général de Force ouvrière, était l'invité de BFMTV ce 27 décembre.

Jean-Claude Mailly, secrétaire général de Force ouvrière, était l'invité de BFMTV ce 27 décembre. - -

Le secrétaire général de Force ouvrière était l'invité de BFMTV ce vendredi 27 décembre. Il a entre autres dénoncé l'austérité et les pratiques de dumping des entreprises, en particulier en France avec Free.

"Il faut sortir de la logique d'austérité au niveau européen", a déclaré Jean-Claude Mailly, ce vendredi 27 décembre, sur BFM TV et RMC. Selon lui, c'est cette politique économique, menée au détriment de la croissance, qui favorise le chômage.

Cette politique est la résultante du "pacte budgétaire qui n'a pas été renégocié". Le secrétaire général de Force ouvrière estime que "les pays européens où l'économie repart sont ceux qui ont fait du dumping social". C'est notamment le cas de l'Espagne, où "les travailleurs souffrent".

En France, le problème existe aussi. "Sur la 4G, on est dans une logique de dumping. Nous avons une entreprise française, Free, qui fait du dumping, qui casse les prix en cassant les salaires, la convention collective, les services aux salariés", dénonce le syndicaliste. "D'un autre côté, des emplois sont détruits chez les trois autres opérateurs, c'est cette logique qu'il faut casser."

L'aide aux entreprises est un contrat

Alors certes, il y a certainement des problèmes de marges pour les entreprises. C'est là "un problème de politique économique", selon Jean-Claude Mailly, qui rappelle que "20% des cotisations patronales sont exonérées aujourd'hui".

Il ne se dit pas hostile à l'aide aux entreprises, mais ces aides doivent être "mieux ciblées: certaines, comme dénoncées par la Cour des comptes, ne sont pas utiles et coûtent très cher".

En outre, "l'aide est un contrat, avec des engagements en contrepartie. Sur le crédit d'impôt recherche par exemple, c'est bien de faire de la recherche en France, mais c'est bien de fabriquer l'objet aussi en France. L'aide doit être conditionnée à cela.

N.G.