BFM Business

Hollande promet 100 millions d'euros pour développer le service civique

François Hollande veut miser sur l'Europe pour développer le service civique.

François Hollande veut miser sur l'Europe pour développer le service civique. - -

Le chef de l'Etat veut développer le service civique. Il a promis, ce 16 juillet, 100 millions d'euros en trois ans pour atteindre l'objectif de 100.000 jeunes en service civique d'ici 2017.

François Hollande veut mettre l'accent sur le service civique. Le président a réaffirmé, ce mercredi 16 juillet, la volonté de l'Etat d'aider au développement du service civique pour les jeunes.

100 millions d'euros de crédits sur trois ans vont y être affectés dans l'objectif d'atteindre "100.000 jeunes en service civique d'ici 2017". Aujourd'hui, 35.000 jeunes effectuent un service civique.

Lancé en 2010, le service civique permet à des jeunes de 16 à 25 ans d'effectuer auprès d'associations ou de collectivités une mission d'intérêt général de 6 à 12 mois, indemnisée environ 570 euros nets par mois.

Depuis sa création, le service civique a compté 60.000 volontaires, effectuant leur mission auprès de 4.460 organismes agréés (associations, collectivités et autres structures à but non lucratif), selon l'Agence du service civique. 25,6% de ces jeunes ont un CAP, un BEP ou pas de diplôme, 31% ont le bac et 43,4% possèdent un diplôme d'études supérieures.

Passer le permis de conduire

Le président de la République qui y a rencontré ce matin des jeunes en service civique était accompagné de Najat Vallaud-Belkacem, la ministre de la Jeunesse, et de François Chérèque, président de l'Agence du service civique.

"L'Europe va être sollicitée, elle y est prête. Il n'y a que trois pays en Europe qui font un service civique: la France, l'Allemagne et l'Italie. A nous d'être aussi un modèle et d'accueillir les fonds européens pour développer notre propre expérience", a expliqué le président de la République.

"Nous avons aussi un autre objectif: les décrocheurs, ces jeunes qui quittent l'école trop tôt", a déclaré François Hollande, annonçant vouloir "doubler le nombre de jeunes accueillis en service civique qui sont des décrocheurs".

Les jeunes en service civique qui "sont aujourd'hui couverts par la sécurité sociale" et "peuvent avoir des droits en matière de retraite", pourront désormais "disposer d'une véritable carte d'étudiant parce qu'être dans le service civique, c'est continuer à se former".

Certains d'entre eux pourraient passer leur permis de conduire, a également évoqué le président de la République.

D. L. avec AFP