BFM Business

Ecole, taxis, aéroports: un mardi sous le signe de la grève

La fonction publique, les contrôleurs aériens, les taxis… La journée de mardi sera émaillée de mouvements sociaux de différentes corporations. Les écoles, les hôpitaux et les aéroports seront concernés.

Et si vous preniez une RTT ce mardi? C'est peut-être la meilleure chose à faire si, du moins, vous en avez la possibilité. Car ce 26 janvier s'annonce particulièrement compliqué pour tous ceux qui se déplacent en voiture ou/et en avion ainsi que pour les parents dont les enfants ne sont pas autonomes. Voici les principales difficultés prévues.

> Dans les écoles

Les syndicats de la fonction publique appellent à une journée d'action sur le thème du pouvoir d'achat et de l'emploi. Dans l'Éducation nationale, un tiers des enseignants des écoles maternelles et élémentaires pourraient débrayer pour réclamer des hausses de salaire, selon le syndicat majoritaire du primaire. Le ministère, de son côté, annonce une participation bien moindre, de quelque 13%.

Parmi les départements les plus touchés figurent la Haute-Garonne, le Haut-Rhin, la Seine-et-Marne et la Seine-Saint-Denis, avec un enseignant sur deux mobilisé, a précisé Sébastien Sihr, secrétaire général du SNUipp. A Paris, le taux de grévistes devrait approcher les 45%, selon le syndicat.

> Dans les aéroports

Les contrôleurs aériens feront grève également,toujours en raison de l'appel à la mobilisation dans la fonction publique. 20% des vols seront concernés par les perturbations.

Air France a déjà communiqué ses prévisions pour cette journée: Si tous les vols longs courriers sont maintenus, seuls 80% des vols courts et moyens courriers en France et en Europe seront assurés. Tous les passagers seront réacheminés sur d’autres vols, a indiqué la compagnie.

easyJet, de son côté, fait part de l'annulation de 35 vols, essentiellement nationaux mais aussi à destination ou en provenance de la Suisse, de l'Italie et de l'Espagne.

> Dans les transports

Dans le même temps, les taxis prévoient de manifester à nouveau contre la concurrence des VTC, et comptent notamment perturber les accès aux aéroports dès 6 heures mardi matin. Une mobilisation qui devrait concerner l'ensemble du pays, avec des blocages entraînant des difficultés de circulation.

> Dans la fonction publique

Plus globalement, l'ensemble des fonctionnaires sont appelés à la grève mardi. S'il est difficile de prévoir l'ampleur de la mobilisation, les crèches ou les hôpitaux pourraient, outre les écoles, être concernés. Pour rappel, 5,64 millions de personnes travaillaient dans la fonction publique fin 2014.

N.G. avec AFP