BFM Business

Coronavirus: le ministère du Travail veut renforcer les contrôles dans les entreprises

-

- - Joel Saget - AFP

Le redémarrage progressif d'un certain nombre d'activités justifie une présence plus soutenue de l'inspection du travail sur les lieux de travail, estime la Direction générale de l'inspection du Travail, pour vérifier que les règles sanitaires sont respectées.

Le ministère du Travail a demandé mercredi à ses inspecteurs "d'accroître les contrôles sur site" pour vérifier la bonne application dans les entreprises des règles de sécurité sanitaire contre le coronavirus, à l'heure du "redémarrage progressif" de l'économie.

"Le redémarrage progressif d'un certain nombre d'activités justifie une présence plus soutenue de l'inspection du travail sur les lieux de travail", affirme la Direction générale du travail dans un communiqué.

Ces contrôles sont nécessaires afin "d'apprécier la réalité des situations de travail et de procéder aux constats indispensables à l'ouverture de procédures juridiques".

42 mises en demeure

"Depuis le début de l'état d'urgence sanitaire", les agents du ministère ont déjà adressé "de nombreuses lettres d'observations" aux entreprises où "les gestes barrières et consignes sanitaires n'étaient pas respectés", ou en raison de "carences graves quant à l'évaluation des risques".

L'administration a même "adressé 42 mises en demeure" et engagé "plusieurs procédures de référés devant les tribunaux".

L'inspection du travail participera prochainement à des "opérations ciblées dans les commerces de détail alimentaires et les établissements accueillant du public ou sur les chantiers", avec l'appui d'agents de "la force publique et (des) services de la répression des fraudes".