BFM Business

Continentale Nutrition: Montebourg annonce un accord pour sauver l'entreprise

Le site Continentale Nutrition de Boulogne sur Mer.

Le site Continentale Nutrition de Boulogne sur Mer. - -

Le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, a annoncé, ce mardi 4 mars, un accord pour sortir de l'ornière Continentale Nutrition, numéro un français de l'alimentation pour chiens et chats.

Arnaud Montebourg se félicite d'un avancée dans le dossier de sauvetage du numéro un français de l'alimentation pour chats et chiens, Continentale Nutrition. Le ministre du Redressement productif a annoncé, ce 4 mars, un accord pour financer la reprise et la restructuration du groupe placé en redressement judiciaire.

Le sauvetage du leader des croquettes dépendait du financement du projet de reprise par la société d'investissements Alandia. L'accord porte justement sur cette question: "le projet Alandia sera financé", a indiqué Arnaud Montebourg dans un communiqué.

"Les dix prochains jours seront mis à profit pour lever les dernières conditions suspensives existantes" concernant la reprise de cette société, a-t-il poursuivi.

Une restructuration en vue

Le tribunal de commerce doit statuer le 13 mars sur le sort de cette entreprise qui emploie 800 personnes, sur deux sites, à Boulogne-sur-Mer et à Villeneuve-sur-Lot.

En janvier, le ministre avait appelé la banque Crédit Agricole à "prendre ses responsabilités dans ce dossier". Alandia comptait en effet largement sur la banque pour financer son projet de Redressement de Continentale Nutrition.

Le projet prévoit d'apporter jusqu'à 15 millions d'euros de liquidités à la société, couplé à une restructuration qui pourrait supprimer entre 120 et 185 postes, selon les syndicats.

N.G.