BFM Business

Conditions de travail des facteurs: la CFDT signe l'accord

Les syndicats doivent se prononcer sur un projet d'accord sur l'amélioration des conditions de travail.

Les syndicats doivent se prononcer sur un projet d'accord sur l'amélioration des conditions de travail. - Christophe Archambault - AFP

""

Le syndicat CFDT à La Poste a signé le projet d'accord sur l'amélioration des conditions de travail des facteurs, texte sur lequel les autres syndicats ne se sont pas encore prononcés. La version finale du projet "apporte des réponses concrètes en termes de créations d'emplois et de promotions" a justifié dans un communiqué la CFDT, qui qualifie le texte "d'historique".

Pour tenter d'obtenir l'adhésion des syndicats, la direction avait dévoilé le 12 janvier de nouvelles mesures. En cas d'accord, le groupe postal envisage notamment de doubler en 2017 les recrutements de facteurs en CDI pour porter leur nombre à 3.000, et d'apporter des garanties supplémentaires sur leur charge de travail. La direction a ajouté "des garanties sur la sécabilité" (quand un facteur se voit attribuer un secteur supplémentaire, en plus de sa tournée), qui serait désormais limitée à 30 jours par an et par agent.

De son côté, le syndicat SUD de La Poste (3e force syndicale) a annoncé jeudi qu'il ne signerait pas le projet d'accord, tandis que la CGT (1er) demande à la direction de "s'expliquer sur ses intentions".

Pour SUD, ce projet d'accord, soumis à la signature des organisations syndicales jusqu'à mardi selon le syndicat, "ne répond en rien à la situation sanitaire et sociale vécue par les postiers dans l'ensemble de l'entreprise".
C'est au contraire "le démantèlement programmé de la tournée du facteur, des remplaçants encore plus flexibles, un rythme de restructuration accéléré, la casse même du métier", ajoute SUD dans un communiqué.

D. L. avec AFP