BFM Business

Comment favoriser le bien-être au travail?

Trop de stress, pas assez de reconnaissance, manque de dialogue… 4 salariés sur 10 sont insatisfaits de leur niveau de bien-être. Pourtant, certaines sociétés rivalisent d'inventivité pour que leurs collaborateurs travaillent dans de bonnes conditions.

Pour travailler efficacement, il faut se sentir bien dans son environnement de travail. Pourtant, nombreux sont les salariés qui ont l'impression que leur entreprise ne fait rien pour favoriser leur bien-être: ils sont 2 sur 3 à dénoncer l'absence de toute démarche de la part de leur patron, selon un sondage Ipsos. Au final, 4 salariés sur 10 ne sont pas satisfaits et souffrent d'insomnie, de stress

Pourtant certaines entreprises rivalisent d'inventivité. Comme Google qui organise la journée "Pets welcome" au cours de laquelle les salariés peuvent amener leur animal domestique au bureau. La démarche a aussi été adoptée par Ferray Corporation, une entreprise japonaise, qui offre 35 euros par mois aux salariés venant au bureau accompagnés de leur chat.

Pourquoi chercher à développer la présence de ces félins? Ils auraient un effet sur le stress et augmenteraient la productivité. En France, un cabinet d'avocats parisien a proposé à ses salariés d'acheter un chat pour faire face à une attaque de souris. Il y a eu un référendum pour savoir qui était pour ou contre l'achat de cet animal. Les contre ont gagné pour des raisons d'hygiène et d'allergies. C'est la règle en France, il faut demander l'avis des salariés avant de prendre un animal de compagnie.

Travailler en chaussettes

Mais ce n'est pas la seule idée développée en entreprise pour favoriser le bien-être. Chez le fabriquant de badges Big, pas la peine de venir travailler le jour de son anniversaire, c'est un jour de congé offert. Chez Airbnb, chacun peut venir au bureau avec des objets personnels. Par exemple, une guitare. L'objectif: que les salariés s'approprient les lieux. On peut aussi travailler en chaussettes.

Toutes ces démarches ne coûtent pas très cher. Mais est-ce que c'est utile pour être heureux au travail? "Il n'y a pas que le matériel et l'argent dans le bien-être, la dimension psychologique à travers le sens, l'ambiance, le sentiment de liberté" est capitale expliquent les experts en management.

Effectivement, que demandent les salariés pour se sentir bien? Pas de travailler en chaussettes avec son chat, mais de la reconnaissance, de l'écoute et du dialogue. Ainsi, selon le sondage Ipsos, 94% des salariés demandent qu'on leur sourie, 92% rêvent d'un compliment sur leur travail et 90% attendent un bonjour et un au revoir... Des éléments qui dépendent en grande partie du management et qui coûtent encore moins cher qu'un chat.

Laure Closier édité par C.C.