BFM Business

Chômage: les Français doutent de l'inversion de la courbe en 2016

Les Français sont dubitatifs sur l'inversion de la courbe de chômage

Les Français sont dubitatifs sur l'inversion de la courbe de chômage - Philippe Huguen - AFP

Plus de 8 Français sur 10 pensent que le chômage ne diminuera significativement qu'après cette année, selon un sondage Elabe publié ce jeudi 7 janvier.

Manuel Valls a eu beau assurer mercredi sur BFMTV que le chômage baisserait d'ici à 2017, les Français sont sceptiques. Tout du moins pour cette année.

C'est ce que révèle un sondage Elabe pour l'institut Montaigne et Les Echos paru ce jeudi 7 janvier. 84% des personnes interrogées par Elabe pensent ainsi que la courbe du chômage s'inversera après 2016. Seulement 15% voient au contraire le chômage baisser "avant fin 2016".

Le scepticisme est partagé par toutes les sensibilités politiques, jusque dans le camp du président: 61% des sympathisants du PS et 64% des électeurs de François Hollande en 2012 ne voient pas le chômage baisser en 2016.

Le plan de formation des chômeurs bien accueillis

En revanche, le plan d'urgence contre le chômage annoncé par François Hollande lors de ses voeux du 31 décembre est plutôt bien accueilli par les Français. Deux tiers des sondés (67%) approuvent la volonté de "relance de l'apprentissage", 64% "la simplification du code du travail", 61% le "programme de grands travaux pour la rénovation des bâtiments et le développement des énergies renouvelables" et 55% le "plan de formation aux métiers de demain pour 500.000 demandeurs d'emploi".

Seule la nouvelle prime à l'embauche promise aux PME est majoritairement rejetée: 59% des personnes interrogées ne la juge "pas efficace". Seuls les sympathisants socialistes et écologistes la défendent.

(*)Sondage réalisé en ligne les 5 et 6 janvier auprès d'un échantillon de 1.000 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, constitué selon la méthode des quotas.

J.M. avec AFP