BFM Business

Chez SFR, un congé paternité pour les salariés homosexuels

Les salariés homosexuels de SFR vont bénéficier, à partir du 1er mars, du congé paternité de 11 jours.

Les salariés homosexuels de SFR vont bénéficier, à partir du 1er mars, du congé paternité de 11 jours. - -

A partir du 1er mars, les salariés homosexuels de l'opérateur de téléphonie SFR pourront bénéficier du congé paternité de 11 jours, tout comme leurs collègues hétérosexuels. La décision a été prise fin janvier par l'entreprise.

C’est une première pour un grand groupe privé. A compter du 1er mars, les salariés homosexuels de l’opérateur SFR vont pouvoir bénéficier des mêmes avantages que leurs collègues hétérosexuels en matière de congé paternité. Qu’il s’agisse d’un couple homosexuel qui adopte, ou d’une femme dont la concubine a accouché, ce salarié pourra bénéficier d’un congé de 11 jours. Il ne sera pas pris en charge par l’Assurance Maladie comme c’est le cas pour les hétérosexuels. C’est SFR qui prendra en charge le coût de ce congé. La décision a été prise le 31 janvier par la direction des ressources humaines du groupe à l’issue d’une réunion avec l’association HomoSFèRe, qui regroupe des salariés homosexuels de l’entreprise.

« Décomplexer les salariés homosexuels »

« C’est une bénédiction ! explique sur RMC sa présidente, Sylvie Fondacci. Cela va permettre de décomplexer des salariés qui n'osaient pas dire qu'ils étaient homos. Et cela va assurer une pédagogie des autres employés pour lever certains tabous et stéréotypes ». Jérôme Beaugé est le porte-parole du collectif Homo-Boulot, qui lutte contre les discriminations faites aux homosexuels au travail. Il estime qu’une telle décision « va avoir un fort impact sur les salariés concernés. Ils vont se sentir mieux intégrés et très liés à leur entreprise, et vont être beaucoup plus performants ». « Mais il y aura également un impact sur les clients de SFR ajoute-t-il. Il y a entre 5 et 10% d’homosexuels en France, ce n’est pas rien ».

« Que cette décision fasse école »

« Nous espérons que cette décision va faire école et que d’autres entreprises prendrons exemple sur SFR » dit Sylvie Fondacci. Car de telles initiatives sont particulièrement rares. C’est la société Eau de Paris qui la première, en 2008, a fait bénéficier ses salariés homos d’un congé paternité. Plus récemment, l’hôtel Méridien à Nice a décidé d’étendre le congé parental aux parents homosexuels.

La Rédaction avec Benjamin Smadja