BFM Business

Chapitre: le plan social validé par l'administration

Les indemnités légales seront bien versées aux salariés de Chapitre licenciés.

Les indemnités légales seront bien versées aux salariés de Chapitre licenciés. - -

Le plan social qui prévoit la suppression de 434 postes sur environ 1.200 du réseau de librairies Chapitre a été validé par l'administration ce 18 février. Les salariés licenciés vont pouvoir toucher leurs indemnités.

Les lettres de licenciements des employés du réseau dont la librairie n'a pas été rachetée vont pouvoir partir: le plan social de Chapitre, qui prévoit 434 suppressions de postes sur 1.200, a été validé par l'administration. Les salariés licenciés vont donc pouvoir toucher leurs indemnités légales.

Les syndicats se sont déclarés satisfaits de cette homologation qui garantit les droits des salariés. Ils maintiennent en revanche leur action en justice. Ils ont assigné en référé Actissia, la maison-mère du réseau, pour obtenir des indemnités. "On demande 12 millions d'euros pour le plan de sauvegarde de l'emploi (PSE)", a indiqué une représentante syndicale.

Pas d'indemnités supra-légales

Le réseau Chapitre, placé en liquidation judiciaire, "ne pourra pas verser d'indemnités supra-légales à ses anciens salariés", a précisé à BFM Business son président Michel Rességuier.

En revanche des aides au retour à l'emploi sont prévues, telles que des formations, des compensations de salaires pour ceux qui accepteraient un nouveau travail moins bien payé, ou encore des aides au déménagement. Michel Rességuier n'a pas précisé le montant alloué à ces dispositifs.

Selon une syndicaliste, seul "un million d'euros y est consacré, ce qui fait une moyenne de 2.000 euros par salarié, c'est inacceptable". Une audience au tribunal de grande Instance de Paris est prévue le 6 mars.

Les 57 librairies du réseau ont été placées en liquidation judiciaire le 2 décembre. 34 librairies ont été reprises, mais 23 doivent fermer leurs portes.

N.G.