BFM Business

Chapitre: 34 librairies sauvées

Le réseau comptait initialement 57 établissements

Le réseau comptait initialement 57 établissements - -

Le tribunal de commerce de Paris a tranché ce lundi 10 février. "C'est au total 34 librairies et quelque 750 emplois qui ont ainsi été sauvés d'une fermeture définitive", a déclaré la direction de Chapitre

Après des semaines d'attentes, les librairies Chapitre sont fixées sur leur sort. Ce lundi 10 février, le tribunal de commerce de Paris a validé de nouvelles offres de reprise des librairies Chapitre, portant le nombre total d'établissements repris à 34, mais 23 vont fermer leurs portes dès lundi soir, a déclaré la direction du groupe.

Au total 750 emplois ont été sauvés et 434 perdus.

Avant la procédure judiciaire, cinq librairies avaient pu être cédées. Puis deux vagues de cession avaient été organisées en décembre et en janvier, permettant la cession de 26 librairies au total.

L'éditeur Albin Michel et le groupe Madrigall (Gallimard) avaient repris plusieurs boutiques. Une bonne partie a aussi été sauvées par leurs actuels directeurs ou salariés.

Lundi, huit librairies supplémentaires ont fait l'objet d'un "transfert de propriété" lors de la dernière vague de décisions du tribunal. "Sont donc sauvées de la fermeture, les librairies de Colmar, Saint-Louis, Bergerac, Grenoble, Brive-la-Gaillarde, Châlons-en-Champagne, Sarreguemines et Laval", a indiqué la direction.

Liquidation depuis le 2 décembre

Chapitre est en liquidation judiciaire depuis le 2 décembre. Il a été autorisé à poursuivre son activité jusqu'au 10 février, date à laquelle le juge se prononcera sur les offres de reprise.

Le réseau comptait initialement 57 établissements et quelque 1.200 salariés. Au total trois vagues de cessions ont été organisées entre décembre et fin janvier, pour vendre les 57 librairies.

Le réseau de Librairies Chapitre est une filiale du groupe Actissia (France Loisirs, Chapitre.com), numéro deux de la distribution du livre en France. Le site internet chapitre.com, société distincte des Librairies Chapitre, n'est pas concerné.

D. L. avec AFP