BFM Business

Ces leçons de management que les Jedi nous ont données

Yoda formule des conseils de vie à Luke Skywalker qui s'avèrent tout aussi pratiques au bureau.

Yoda formule des conseils de vie à Luke Skywalker qui s'avèrent tout aussi pratiques au bureau. - Lucasfilm

Forbes s'est amusé à compiler les enseignements que les célèbres chevaliers de la saga de Georges Lucas ont pu donner aux managers de la terre entière. Il s'agit notamment d'avoir confiance, de ne pas céder à ses émotions, tout en faisant confiance à son instinct.

"Que la force soit avec toi". Nous sommes nombreux à reconnaître cette citation culte de maître Yoda, la petite créature verte de la série Star Wars à la syntaxe si particulière. 

Les aficionados de la saga cinématographique de George Lucas dépassent largement les geeks et les fans de science-fiction. Parmi eux, on compte des cadres, des dirigeants voire des patrons d'entreprise. Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook avait ainsi exprimé tout son amour pour la série après avoir vu la bande-annonce du prochain opus, qui sortira dans les cinémas en France le 16 décembre prochain.

Il n'est pas le seul: Elon Musk, le patron de Tesla et Space X a récemment expliqué que Star Wars avait été pour lui "extrêmement influent" car c'était "le premier film" qu'il n'ait jamais vu.

Mais si ces grands patrons sont fans, Star Wars a-t-il été davantage pour eux? La saga a-t-elle été une source d'influence pour leur management? En tout cas, la mythique série regorge de conseils à suivre pour les dirigeants et managers. Tout du moins si l'on en croit Forbes. Le magazine américain s'est amusé à lister cinq enseignements donnés par les personnages de la série.

1/ Tes craintes tu surmonteras

Dans L'Empire contre-attaque, Yoda invite Luke Skywalker à "s'entraîner à laisser ressortir tout ce qu['il] craint". Dans le management, cela signifie, pour Forbes, oser prendre des risques. Les managers, comme la plupart des personnes, sont en effet "adverses au risques", cela signifie qu'ils préfèrent éviter une perte potentielle et obtenir un gain sûr. Même si le risque peut s'avérer payant. Suivez le conseil de Yoda et "allez au-delà de vos tendances naturelles en n'ayant pas peur de perdre de l'argent si c'est dans l'optique de gagner gros", préconise Forbes.

On se rappellera ainsi les mots prononcés par Patricia Barbizet, la directrice générale d'Artémis et vice-présidente du conseil d'administration de Kering. "Créer une entreprise c'est se confronter aux multiples risques (financier, humain) de façon permanente", affirmait-elle en 2014 lors d'un colloque "Osez le risque", organisé par l'Ecole de guerre, HEC, et l'ENA.

2/ La réussite avant tout tu envisageras

Autre célèbre conseil donné à Luke Skywalker par Yoda: "Fais-le ou ne le fais pas. Il n'y a pas d'essai". Par cette phrase, le célèbre maître Jedi de 900 ans invite son disciple à songer avant tout à la réussite dans son entreprise. Evidemment, on ne peut pas réussir à tous les coups. Mais partir avec le succès en tête aide à améliore la performance.

Le psychologue Scott Barry Kaufman expliquait ainsi en 2011 sur Psychology Today que de nombreuses études montraient que quand des individus sont mis dans des situations où ils pensent échouer, leurs performances plongent. À l'inverse, quand ils s'attendent à réussir le défi, elles s'envolent.

3/ Le présent dans ta tête tu auras

Dans l'opus de 1999, Star Wars Episode I, le maître Jedi Qui-Gon Jinn invite son apprenti ("padawan") Obi-Wen Kenobi à ne pas se "replier sur ses angoisses" et à "garder sa concentration sur ce qui se passe maintenant".

Une maxime qui s'applique donc également à tous au travail, Forbes expliquant qu'à l'heure de l'internet les sources de distractions sur les réseaux sociaux sont nombreuses et, qu'en parallèle, il est facile de se laisser absorber par nos futurs projets. Il faut ainsi arriver à passer outre pour arriver à finir ses tâches quotidiennes.

4/ Tes émotions tu contrôleras 

Dans l'épisode III, le maître Jedi Mace Windu (joué par Samuel L. Jackson) remarque qu'"il y a énormément de peur qui altère [le] jugement" d'Anakin Skywalker. Il considère alors que le jeune chevalier doit être mis sur la touche et ne pas chercher à vaincre le chancelier Palpatine.

Il avait raison. En se laissant guider par ses émotions, Anakin Skywalker fera les mauvais choix qui l'amèneront à devenir Dark Vador. Là encore cet enseignement vaut également pour la vie professionnelle où nos décisions sont souvent altérées par nos sentiments. Nos émotions, comme le démontre une récente d'Harvard, jouent, en effet, un rôle important dans le processus de décision. Si leur influence peut être bonne, il n'en faut pas moins écouter les retours de ses collègues et garder en tête des données objectives pour ne pas faire le mauvais choix.

5/ … Mais à ton instinct, également, tu te fieras

Seulement voilà, parfois on se retrouve seul, dans une situation inconnue ou il n'y a pas de données fiables pour guider notre jugement. Dans ces cas-là, le manager peut suivre le conseil d'Obi-Wan Kenobi, cette fois dans le rôle du maître. Lors d'une initiation au sabre laser, il donne pour consigne à Luke Skywalker, qui ne voit alors plus rien à cause d'un casque, de "laisser aller sa conscience et d'agir en se fiant à son instinct".

Ce qui peut être payant lorsque vous dirigez une équipe pour la première fois, juge Forbes. Si Obi-Wan Kenobi ne vous convainc pas, vous pouvez toujours faire davantage confiance au cabinet de conseil McKinsey qui expliquait, dans un article de mai 2010, que les cadres "doivent se fier à leur instinct", après s'être toutefois posés quelques questions.

Ce n'est pas la première fois que Forbes s'amuse avec l'univers de Star Wars. Il y a trois ans, le magazine britannique avait déjà publié un article dans lequel il recensait 5 erreurs de management dont faisait preuve l'Empire galactique de Star Wars.

J.M.