BFM Business

Assurance chômage: vers un dispositif a minima pour les indépendants?

Emmanuel Macron veut que les indépendants puissent profiter de l'assurance-chômage.

Emmanuel Macron veut que les indépendants puissent profiter de l'assurance-chômage. - Philippe Huguen - AFP

Promesse du candidat Macron, l’indemnisation des travailleurs indépendants pourrait être forfaitaire et réservée aux entrepreneurs ayant fait faillite.

Véritable casse-tête pour le gouvernement, qui cherche à honorer la promesse du candidat Macron sans faire déraper les comptes publics, l’indemnisation chômage des indépendants se dessine peu à peu.

Selon Les Echos, l’exécutif réfléchit en effet à un scénario visant à mettre en place une indemnisation forfaitaire, de 700 à 800 euros par mois, versée sur une durée de six mois à un an. L’idée étant d’offrir une sécurité d’un montant supérieur au RSA, mais pas un revenu de complément comme pour les salariés.

50.000 à 60.000 personnes concernées

En outre, seuls les travailleurs indépendants "exclusifs" (qui n’ont pas d’autre revenu) seraient concernés en cas de faillite. Les micro- entrepreneurs, qui exercent une activité indépendante en complément de leur salaire ou leur retraite, seraient donc exclus du dispositif.

Le tout permettrait de limiter à 50.000 à 60.000 personnes le nombre de bénéficiaires chaque année, et à 250 millions d’euros le coût de la mesure, écrivent Les Echos.

Le quotidien précise toutefois qu’il s’agit là d'une des "options privilégiées mais non encore arrêtée". La manière de financer le dispositif, elle non plus, n’a pas été tranchée.

Y.D.