BFM Business

Amazon crée 500 emplois en Bourgogne

Préparation de commandes dans un entrepôt Amazon aux Etats-Unis

Préparation de commandes dans un entrepôt Amazon aux Etats-Unis - -

L'ouverture en septembre à Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) d'un nouveau site d'exploitation du géant américain de la vente en ligne Amazon, permettra l'embauche de 500 personnes. Une aubaine pour la ville et la région Bourgogne, particulièrement touchées par le chômage.

C’est une éclaircie dans la grisaille économique. Le groupe américain de vente en ligne Amazon va installer son 3e site d’exploitation français (après Orléans et Montélimar) à Sevrey, près de Chalon-sur-Saône, en Saône-et-Loire. En tout, ce sont 40 000 m2 d’entrepôts qui doivent être mis en place à la rentrée. A la clef pour la ville, dès septembre, la création de 500 emplois directs dont près de 350 CDI pour des postes de managers ou principalement de magasiniers pour préparer les commandes et gérer les stocks. En période de forte activité (fêtes de fin d’année), Amazon compte employer sur ce site jusqu’à un millier de personnes. Une véritable bouffée d’oxygène pour la ville, qui a souffert du départ de Kodak et de la perte de 3 000 emplois en 2008. Mais aussi pour la région qui a perdu au total 25 000 emplois en 2 ans.

Un effet boule de neige ?

D’autant que l’arrivée d’Amazon pourrait avoir un effet boule de neige comme l’espère François Patriat, le président socialiste de la région Bourgogne : « Quand il y a une entreprise qui vient quelque part, cela en entraîne d'autres dans son sillage. Je me souviens qu'il y a eu un effet Ikéa à Dijon (Côte-d’Or). Quand Ikéa est venue, il y a d'autres entreprises qui sont arrivées autour en disant "si Ikéa vient là, c'est que c’est intéressant". Donc je crois qu'il y aura un effet Amazon. Parce que si Amazon vient ici, c'est que le bassin d'emploi est disponible, parce que les moyens de transports sont appropriés. Cela va donc donner, je l'espère, des idées à d'autres ». En attendant l’arrivée d’autres entreprises dans le sillage d’Amazon, les PME locales se félicitent déjà des nouveaux débouchés créés par l’installation du géant américain. Bruno Neyrat, patron de la société de transport Sobatram se projette déjà : « Amazon peut représenter un client très important, dit-il. La conséquence, cela pourrait être la création direct de 20 à 30 postes ».

« Je suis venu voir s’ils prenaient des CV »

L’arrivée du géant américain suscite également un énorme espoir dans la population, notamment les jeunes qui ont du mal à trouver du travail, comme François, 24 ans, rencontré CV en main par RMC devant l’agence Pôle Emploi de Chalon-sur-Saône : « J'ai entendu à la radio qu’Amazon s’installait ici, c'est pour ça que je me suis arrêté à Pole Emploi. Je suis venu voir ce qu'il se passait, savoir s’ils prenaient des CV, s’il y avait des postes... ».

La Rédaction avec Céline Martelet