BFM Business

10.000 embauches prévues à la SNCF en 2012

-

- - -

La SNCF embauche. Un Forum recrutement était organisé ce lundi à Paris halle Freyssinet. 1.000 emplois sont à pourvoir, avant 10.000 embauches prévues l'année prochaine. But de ce forum : découvrir les métiers du rail sous un nouveau jour.

La SNCF a lancé ce lundi à Paris, via à un forum d'information à Paris, sa campagne de recrutements pour 2012 qui prévoit 10.000 embauches dans le groupe, dont 5.800 dans l'entreprise publique qui voit ses effectifs encore légèrement diminuer.
"Nous allons recruter l'an prochain 10.000 personnes, que ce soit au statut de cheminot ou dans les filiales comme Keolis, Geodis ou Effia", a rappelé le PDG de la SNCF, Guillaume Pepy, lors d'une visite du forum avec le ministre de l'Emploi Xavier Bertrand.
"Nous avons la chance d'être dans un secteur - les transports - extrêmement porteur", a déclaré M. Pepy en rappelant que la SNCF proposait "essentiellement des emplois pérennes" en contrat à durée indéterminée.
"Nous avons aussi un énorme besoin de renouvellement compte tenu de la pyramide des âges" à la SNCF, a poursuivi le PDG en indiquant qu'il y aurait cette année 7.000 départs en retraite au niveau de l'entreprise publique.
En 2011, l'entreprise historique (Epic) a recruté 5.800 personnes, la tendance est donc toujours à la baisse pour les cheminots "au statut". Les postes supprimés sont situés en grande partie au fret.
En revanche, le groupe SNCF qui comprend notamment Keolis (transports urbains) et Geodis (logistique) voit ses effectifs augmenter chaque année.
"Le groupe représente aujourd'hui 246.000 contre 230.000 il y a deux ans", a précisé Guillaume Pepy.
L'entreprise historique SNCF compte quelque 155.000 cheminots.
Pour 2012, la SNCF (Epic) vise 4.500 embauches, Keolis environ 3.600 et Geodis environ 1.000 et le reste dans d'autres filiales.
Quelque 8.000 personnes se sont rendues lundi au forum de recrutement organisé dans le XIIIe arrondissement et au cours duquel 1.000 postes étaient proposés.
"Nous estimons que nous convoquerons environ 1.500 personnes pour un entretien", a indiqué François Nogué, le DRH du groupe.
"Nous recrutons à tous les niveaux, du CAP au Bac+5, et dans 100 métiers différents", a expliqué M. Nogué en précisant que 15% des embauches devaient être faites dans les zones sensibles, une préoccupation récurrente à la SNCF.
Pour le ministre de l'Emploi Xavier Bertrand, "il faut multiplier les initiatives comme ce forum".

Graziella Rodrigues et Mathilde Etienne